/news/society

Prévention : 13 000 Québécois meurent chaque année à cause du tabagisme

Photo d'Archives

À l’occasion de la Semaine pour un Québec sans tabac qui a commencé dimanche, le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) a tenu à rappeler que le tabagisme demeure un enjeu majeur de santé publique au Québec tuant pas moins de 13 000 personnes chaque année. 

• À lire aussi: Des amendes de 4,75 millions $ pour 14 contrebandiers de tabac

« Bien que la COVID-19 soit un enjeu de première importance, il ne faut pas perdre de vue que, quotidiennement, plus de gens, en moyenne, meurent du tabagisme que de la COVID-19 dans le monde », a rappelé la CQTS dimanche dans un communiqué.

« Le tabagisme est encore trop présent au Québec et continue de faire des ravages, a affirmé Annie Papageorgiou, directrice générale du CQTS. »

D’après la CQTS, près d'un Québécois sur huit serait fumeur et 400 000 personnes vivraient avec une maladie grave liée au tabagisme. En moyenne, 13 000 individus meurent chaque année à cause du tabac, ce qui équivaut à plus de 35 morts par jour.

Les fumeurs seraient plus à risque d'être hospitalisés s'ils sont infectés par la COVID-19 que les non-fumeurs, et plus à risque d'en mourir. Or, pendant la pandémie, près d'un fumeur sur deux âgé de 18 à 24 ans a augmenté sa consommation de tabac.

Les cancers sont souvent la figure de proue des conséquences du tabagisme, mais un grand nombre de fumeurs et de non-fumeurs souffrent de divers troubles de santé très graves comme : les accidents vasculaires cérébraux; la perte de la vue; les anévrismes; le diabète; la dysfonction érectile; l'infertilité.

Les fumeurs sont également 20 fois plus susceptibles de développer un cancer du poumon que les non-fumeurs.

La Semaine pour un Québec sans tabac a pour objectif cette année de donner la parole aux victimes du tabagisme et souhaite démontrer les effets dévastateurs du tabac sur la santé des fumeurs et sur la vie de leurs proches.

« Profitons de la Semaine pour un Québec sans tabac pour discuter du tabagisme avec nos proches, aider les fumeurs dans notre entourage à cesser de fumer ou encore sensibiliser un jeune à l'importance de ne pas commencer à fumer. Ça peut faire toute la différence! », a clamé l'acteur, écrivain et ultramarathonien Patrice Godin, porte-parole de la Semaine pour un Québec sans tabac pour la troisième année.


  • Le CQTS invite les personnes qui souhaitent arrêter de fumer à consulter les services J'ARRÊTE qui offrent une aide confidentielle et gratuite en ligne via jarrete.qc.ca, ou par téléphone : 1 866 JARRETE ,1 866 527-7383. De l'aide en personne dans les centres d'abandon du tabagisme du Québec ou de l'aide par texto sont également disponibles. 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.