/news/coronavirus

Une infirmière arrêtée pour avoir faussement injecté des vaccins contre la COVID

La police de Palermo, en Italie, a annoncé avoir arrêté une infirmière qui aurait fait fausses injections du vaccin contre de la COVID-19 à des personnes anti-vaccin. 

Ce stratagème a été mis en place pour que ces personnes puissent tout de même obtenir leur passeport sanitaire et ainsi avoir accès aux restaurants, au bar et aux transports en commun.

Les autorités ont utilisé une caméra cachée pour coincer l’infirmière. Sur des vidéos rendues publiques samedi, il est possible d’apercevoir la femme, qui travaille dans un centre de vaccination de Palermo, remplir la seringue de vaccin, avant d’en vider son contenu dans un mouchoir, pour ensuite prétendre l’injecter dans le bras des patients. 

L’infirmière, une femme de 58 ans, aurait elle-même prétendu recevoir sa troisième dose du vaccin contre la COVID grâce à l’aide d’une complice qui aurait utilisé le même modus operandi. 

La femme fait d’ailleurs face à des accusations de contrefaçon et de détournement. 

Écoutez la revue de l'actualité de Philippe-Vincent Foisy et Alexandre Moranville-Ouellet sur QUB radio :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.