/news/coronavirus

Le couvre-feu a-t-il été utile?

Mesure impopulaire, le couvre-feu a pris fin lundi. 

• À lire aussi: Le couvre-feu levé dès lundi

• À lire aussi: Gestion de la COVID de François Legault : «un constat d’échec», affirme Dominique Anglade

• À lire aussi: Le Québec compte 3381 hospitalisations

Avant sa mise en place, le Québec comptait 1063 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19. Un peu plus de deux semaines plus tard, le nombre d’hospitalisations est désormais de 3381.

Malgré ces chiffres, Québec persiste et signe: sans la mesure, la situation aurait été bien pire.

«Au moment où le gouvernement a pris sa décision, la panique, je ne crois pas qu'il y avait beaucoup d'autres moyens de faire en sorte de courbé les de ralentir la vague Omicron», a déclaré à TVA Nouvelles le médecin spécialiste en microbiologie-infectiologie, Dr Amir Khadir.

Si l'effet de l’instauration du couvre-feu est reconnu dans certaines études, son impact au Québec ne semble pas tout à fait clair.

«Par contre au Québec, on n'a pas de données actuelles pour déterminer l'efficacité l'impact de ces couvre-feux», explique le Dr Donald Vinh, spécialiste en infections contagieuses et immunité au CUSM.

Les experts s'entendent toutefois pour dire que le gouvernement a réagi trop tard. C'est pourquoi il a dû se résoudre à des mesures draconiennes.

«Si le gouvernement voulait se donner la peine de chercher réellement des solutions, ce sera fait», clame le Dr Khadir.

«Si on va utiliser des mesures draconiennes comme le couvre-feu, mais on fait la vaccination, on veut avoir des files d'attente partout, avoir plusieurs sites, avec toutes sortes de disponibilité pour la vaccination. Un sans l'autre, ça ne fait pas de sens», soutient le Dr Vinh.

Pour voir le reportage complet, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.