/sports/homepage

Novak Djokovic, «persona non grata» des tournois de tennis

L’Espagne a emboité le pas à l’Australie dans le dossier Novak Djokovic, elle qui interdira au Serbe l’entrée dans son pays et la participation à l’Omnium de Madrid, à la fin du mois d’avril, s’il n’est toujours pas vacciné. 

• À lire aussi: La Serbie fulmine contre l’expulsion «scandaleuse» de Djokovic par l’Australie

• À lire aussi: Djokovic perd sa bataille judiciaire contre son expulsion d'Australie

• À lire aussi: Novak Djokovic, un habitué des polémiques

Le Premier ministre de l’Espagne Pedro Sanchez en a fait l’annonce, lundi.  

Après une longue bataille juridique opposant la première raquette mondiale à l’Australie, pour ces mêmes raisons, tout juste avant le coup d’envoi du premier tournoi majeur de l’année, le pays de l’Océanie a évincé «Djoko» à l’extérieur de ses frontières.

Sanchez a d’ailleurs louangé cette décision. «Les règles sont en place pour être respectées et personne n’est au-dessus de celles-ci, a-t-il dit, lui dont les propos ont été interprétés par le réseau CNN. Si ce sont les règles votées par le gouvernement australien, elles doivent être appliquées.»

Pour entrer en Espagne, un visiteur doit présenter une preuve complète de vaccination, un test négatif à la COVID-19, réalisé dans les 72 heures avant d’y mettre les pieds ou un certificat prouvant avoir contracté le virus et s’en être remis.

L’Espagne n’est toutefois pas le premier pays qui soutient l’Australie en mentionnant qu’il ne laissera pas le tenant de 20 titres majeurs sur le circuit de l’ATP débarquer à l’intérieur de ses frontières. La France, qui présente le tournoi de Roland-Garros, le deuxième Grand Chelem de l’année, à la fin du mois de mai, a aussi émis ses intentions d’accueillir seulement les athlètes vaccinés, au plus grand déplaisir de tous les Serbes qui supportent leur idole.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.