/news/coronavirus

Retour en classe : des règles qui sèment la confusion

La tempête de neige a repoussé la rentrée en classe de milliers d’enfants lundi. Ceux-ci remettront néanmoins les pieds dans leur école mardi.

• À lire aussi: Des classes fermées si au moins 60% des élèves sont en isolement

• À lire aussi: Retour en classe: Les enfants soulagés de retrouver leur école

• À lire aussi: Montréal et Québec sont à mi-chemin de la tempête

À quelques heures de ce retour en classe, de nombreux parents peinent à comprendre les directives en cas d’éclosion ou de symptômes.

Plusieurs citoyens interrogés par notre journaliste ne semblaient pas savoir dans quelles circonstances ils doivent faire passer un test de dépistage à leur enfant.

Selon la santé publique, un enfant qui fait de la fièvre, qui perd le sens du goût et de l’odorat, qui a de la toux ou un mal de gorge, doit se faire tester.

Du même coup, toute sa bulle familiale doit s’isoler. Si le premier test se révèle négatif, l’enfant doit attendre 24 à 36 heures avant d’en subir un deuxième. Si le deuxième est lui aussi négatif, l’isolement peut prendre fin pour toute la famille.

Il est important de spécifier qu’un simple écoulement nasal ne nécessite pas d’isolement, même si plusieurs parents croient l'inverse.

Pour voir les explications complètes, visionnez la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.