/regional/saguenay

Mesures sanitaires: Les salles de spectacles veulent des réponses

Alors que le ministre de la Santé, Christian Dubé, a fait savoir qu'un allègement des mesures ne serait pas envisagé tant que la situation ne s'améliorera pas dans les hôpitaux, le milieu culturel et les diffuseurs de spectacles veulent avoir une idée de ce qui les attend.

Les gestionnaires de salles de spectacles sont plus que jamais dans l'incertitude. Non seulement ils ne savent pas du tout quand ils pourront rouvrir, mais ils ignorent complètement comment se déroulera la reprise.

«Dans quel format on pourra reprendre lorsque ce sera le cas? Est-ce qu'on va revenir comme avant les Fêtes avec une salle sans distanciation, mais le masque en tout temps? Est-ce qu'on reviendra, comme il y a un an, avec une distanciation et devoir réaménager tous nos spectacles? On est complètement dans le brouillard», a déploré Isabelle Gagnon, directrice générale chez Diffusion Saguenay.

«On ne peut rien planifier. On est tout le temps en train de recommencer, d'annuler... C'est hyper démoralisant. Il n'y a personne qui est revenu de vacances avec enthousiasme», a renchéri Dario Larouche, le directeur général du Côté-Cour, une petite salle de spectacles de 130 places dans l'arrondissement de Jonquière, à Saguenay.

«On ne sait même plus s'ils vont réimposer les bulles, réimposer la distanciation. Chaque mesure a une implication pour nous», a expliqué M. Larouche.

Des spectacles vendus à pleine capacité

Les diffuseurs aimeraient prévoir un peu le coup, surtout dans le contexte où les spectacles des prochains mois avaient été prévus dans des salles complètes.

«La réalité, c'est que notre programmation, depuis avant les Fêtes, on n'a plus aucune distanciation dans nos salles... Tous les spectacles qui s'en viennent en février, mars, avril, et suivant, sont sans distanciation. Donc si jamais la prévision est de revenir avec distanciation, on aura un bon travail à faire, à contacter tous les clients, à relocaliser, changer les dates. Plus tôt on va avoir l'information, plus tôt on sera capable 

de planifier nos choses», a indiqué la directrice générale de Diffusion Saguenay.

L'organisme réévalue la situation aux deux semaines. Pour le moment, tous ses spectacles sont annulés ou reportés jusqu'au 31 janvier.

À la salle Côté-Cour, devant l'incertitude, on a pris la décision de tout annuler ou reporter jusqu'au 6 février.

«On avait un spectacle le 2 février, je crois, qui devait [à la base] être produit en mars 2020. Donc c'est la quatrième fois qu'on le programme», a affirmé M. Larouche, découragé.

Une rencontre est prévue jeudi entre la ministre de la Culture et l'association qui représente les diffuseurs. Ces derniers espèrent que leur message sera entendu.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.