/regional/sherbrooke/estrie

Une campagne de sensibilisation pour la santé mentale des hommes en Estrie

La santé publique de l’Estrie a lancé, mardi, une campagne de sensibilisation pour la santé mentale des hommes.

Lancée sous le thème «T'as le droit de ne pas bien aller!», la campagne vise à amener les hommes en détresse à reconnaitre qu’ils sont en détresse psychologique, afin de les inciter à demander de l’aide. Elle met aussi en valeur les services de soutien qui sont offerts aux hommes dans la région.

La campagne a été élaborée à la suite d’un sondage mené en juin qui concluait notamment que la pandémie a eu un impact négatif sur la santé mentale de 60 % des hommes. De plus, 40 % des répondants ont reconnu avoir de la difficulté à s’adapter à cette nouvelle réalité, tandis que 65 % ont affirmé ne pas connaitre les ressources à leur disposition.

Que ce soit à la suite d'une rupture amoureuse ou une perte d'emploi, l'isolement entraîne habituellement un déséquilibre émotionnel et social.

Exacerbée par la pandémie, cette détresse psychologique peut être encore plus importante chez les hommes, moins enclins à demander de l'aide.

Pour le collectif Santé Bien-être des hommes dont fait partie l'organisme MomentHom, promouvoir les services de soutien aux hommes ne peut qu'être bénéfique pour tout le monde.

Un avis que partagent des ressources comme «La Parolière», qui vient en aide aux femmes, trop souvent parmi les victimes collatérales de cette détresse vécue par les hommes.

Écouter, référer et intervenir, voilà la mission des intervenants qui peuvent être rejoints en tout temps sur la ligne Info-Social 811, à l'option 2.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.