/news/currentevents

Une femme enceinte enlevée par quatre clowns à Laval

Un conflit au sujet d’une transaction de cryptomonnaie serait à l’origine d’une violente introduction par effraction et de l’enlèvement d’une femme enceinte de 26 ans, lundi soir, à Laval. 

Il était environ 20 h lorsque quatre individus arborant des masques de clown ont fait irruption à l’intérieur d’une résidence de la rue Clémence, dans un quartier tranquille de Fabreville. 

L’occupant des lieux, âgé de 30 ans, a été sévèrement tabassé en tentant de repousser ses agresseurs. Ceux-ci ont également tiré au moins un coup de feu lors de l’altercation.

Pendant ce temps, sa conjointe enceinte est parvenue à contacter le 911 pour demander de l’aide. 

Quelques instants plus tard, les intrus ont saisi la femme de 26 ans de force et l’ont entraînée contre son gré dans leur véhicule. 

Sauvetage rapide  

Il aura fallu à peine une quarantaine de minutes aux policiers pour localiser la jeune femme, une dizaine de kilomètres plus au nord, à Boisbriand. Elle se trouvait à bord d’un Land Rover avec ses kidnappeurs. 

Photo Agence QMI, Pascal Girard

Terrifiée, cette dernière s’est montrée très reconnaissante à l’égard des forces de l’ordre venues à sa rescousse. Elle a dû être transportée à l’hôpital pour traiter un choc nerveux. 

Blessé au visage, son conjoint a lui aussi été conduit au centre hospitalier. Ses blessures ne mettraient toutefois pas sa vie en danger. 

 Écoutez la chronique de Félix Séguin au micro de Richard Martineau sur QUB radio :  

« Ils ont défoncé la porte de côté en cognant dessus. Je viens de la réparer temporairement. Mon fils et ma belle-fille se reposent présentement, ils ne comprennent pas ce qui s’est produit », a déclaré le père du jeune homme agressé. 

Membre de gang  

Les deux hommes qui se trouvaient avec la victime ont été arrêtés sur les lieux. 

L’un d’eux, Sylvain Kabbouchi, est membre du gang de rue Chomedey 45 et a de nombreux antécédents judiciaires. Il a d’ailleurs été la cible de deux tentatives de meurtre au cours des dernières années. 

Son complice, Darnel Adrian Lovelace, est également connu des services policiers. 

Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault sur QUB radio:  

Les hommes de 23 et 35 ans ont été accusés d’introduction par effraction, d’avoir déchargé une arme à feu, d’enlèvement, de séquestration, de voies de fait causant des lésions et d’avoir possédé des armes à feu et un chargeur à haute capacité. 

Photo Agence QMI, Pascal Girard

Ils demeureront détenus au moins jusqu’à leur enquête sur remise en liberté. 

Quant aux deux autres individus qui se seraient introduits dans la résidence, ils n’ont toujours pas été arrêtés. Curieusement, la police de Laval précise qu’elle n’est pas à la recherche d’autres suspects pour l’instant. 

Selon nos sources, une transaction d’une valeur de 300 000 $ en cryptomonnaie, plus précisément en bitcoin, serait à l’origine du crime. 

Voisins secoués  

Dans le voisinage, cette histoire de violation de domicile et d’enlèvement a complètement secoué les citoyens, sans toutefois les surprendre.

« Quand j’ai vu les policiers hier [lundi], je savais que ça concernait ce couple. Ça faisait des mois que je m’attendais à ce que quelque chose du genre se produise », a confié une voisine, encore sous le choc, qui a préféré taire son identité. 

Nouvellement installé dans le quartier, le jeune couple a vite fait de se faire remarquer. 

Les nombreuses allées et venues de véhicules de luxe détonnaient dans le paysage, dans ce secteur paisible et familial où se trouvent notamment deux écoles et des garderies.

Ceux-ci n’ont toutefois aucun antécédent criminel. 

Écoutez la revue de l'actualité de Philippe-Vincent Foisy et Maude Boutet sur QUB radio: 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.