/news/coronavirus

Hécatombe en CHSLD: un rapport Castonguay «scientifique», loin d’une commission d’enquête

La commissaire Joanne Castonguay a déposé, mercredi, son diagnostic des lacunes qui ont mené à l’hécatombe dans les CHSLD lors de la première vague de la COVID-19. Mais ceux qui y voyaient l’équivalent d’une commission d’enquête resteront sur leur faim. 

Lors d’un breffage technique avant le dépôt du rapport attendu de la Commissaire à la santé et au bien-être, un des membres de la commission est venu expliquer que le mandat visait à comprendre « de manière scientifique » ce qui a fait défaut au printemps 2020.  

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Le rapport ne révèle pas les coulisses de la prise de décision dans ces premiers mois de la pandémie. D’ailleurs, les intervenants interviewés sont cités de façon anonyme.   

Dans ses conclusions, la commissaire rappelle plusieurs constats déjà couverts par les médias. Le Québec, écrit-elle, « ne disposait pas d’un plan actualisé de gestion de crise ». « Les mesures de PCI étaient largement déficientes et les EPI, en nombre insuffisant. Le partage des rôles et des responsabilités était confus », ajoute la commissaire.  

Écoutez l'entrevue de la commissaire Joanne Castonguay avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:


Elle note également les questions soulevées sur la nécessité d’une plus grande transparence autour des avis du Directeur national de Santé publique, de même que le sous-financement de ce secteur au cours des dernières années, par rapport à la moyenne canadienne.  

Malgré tout, la commission « ne croit pas nécessaire d’engager dans l’immédiat des réformes de structure quant à l’organisation des acteurs de santé publique ».  

La commissaire formule également quatre grandes recommandations afin d’améliorer les conditions de vie des aînés :    

-Des données sur les résultats pour des soins et services d’hébergement performants ;    

-Une offre de services d’hébergement équitable, quel que soit le milieu dans lequel ils sont dispensés ;    

-Des soins de santé mieux intégrés dans les milieux de vie ;    

-Une stratégie gouvernementale axée sur « la valeur en santé », soit l’amélioration de la santé et du bien-être de la population     

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.