/news/coronavirus

«Il doit espérer la 7e vague au mois de septembre»

Mario Dumont commente le récent sondage Léger qui montre une baisse d’appuis au gouvernement Legault avec 42% des intentions de vote en vue de l'élection provinciale dans quelques mois et une remontée du parti d’Éric Duhaime avec 11% d’appuis.

• À lire aussi: Sondage Léger: les Québécois envoient un signal à la CAQ

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«Il fait campagne sur un seul sujet. C’est le parti d’un seul thème. Il l’a démontré à nouveau cette semaine avec le choix d’Anne Casabonne, une candidate qui s’était fait connaître pour ses positions sur les vaccins», appuie notre commentateur.

Mario Dumont rappelle que le Parti conservateur du Québec a connu une montée en popularité lors des importantes mesures sanitaires mises en place en 2021, puis qu’il a vécu des mois très difficiles en septembre et octobre quand il y a eu une accalmie dans la pandémie. 

«Il tape sur un seul clou. Avec son choix politique, le destin d’Éric Duhaime est entièrement lié à la pandémie. C’est fou, mais il doit espérer la 7e vague au mois de septembre pour arriver dans l’élection avec des mesures et des restrictions sanitaires», lance Mario Dumont. 

Écoutez Benoît Dutrizac et Mario Dumont au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio: 

*** Voyez l’intégrale de sa chronique dans la vidéo ci-haut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.