/finance/homepage

Le chauffage au bois gagne en popularité

Depuis le début de la pandémie, les foyers d’intérieur et les poêles à bois sont en demande. 

«Ça a redonné un regain de vie à notre industrie du chauffage au bois», confirme Carole Morin, directrice de la Boutique Chaleur à Longueuil. 

Selon Mme Morin, la pandémie a permis aux Québécois de redécouvrir leur maison et de faire des rénovations. Ainsi, plusieurs ont choisi l’avenue du chauffage au bois. 

Elle souligne que les ventes ont d’ailleurs doublé au cours des deux dernières années. 

Encore permis de chauffer au bois?  

Carole Morin assure que malgré la croyance populaire, il est encore d’avoir un chauffage d’appoint au bois à Montréal, il suffit de bien connaître les règlements. 

«Tout simplement, ça vous prend un appareil qui est certifié EPA. Il est aussi important de savoir qu’à Montréal, la norme est de 2,5 grammes de particules rejetées par le foyer», explique Mme Morin. 

Même si le prix d’un appareil peut sembler élevé à première vue, entre 5000 $ et 10 000 $, la directrice de la boutique rappelle que ce genre de rénovation ajoute une plus-value à une propriété, et qu’il s’agit plutôt d’un investissement. 

«C’est rentable, même quand les gens investissent jusqu’à 120$ par corde de bois, parce qu’aujourd’hui, les appareils peuvent faire 8-9 heures d’autonomie avec un chargement», précise Mme Morin. 

Elle croit qu’avec une utilisation optimale d’un appareil, il est possible de sauver 30 à 40 % sur sa facture d’électricité. 

Le foyer électrique toujours aussi populaire 

Malgré la hausse de popularité pour les appareils de chauffage au bois, les foyers électriques restent parmi les favoris des clients. 

«Dans le temps des Fêtes, ça part comme des petits pains chauds», souligne Carole Morin. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.