/news/coronavirus

L’UPAC enquête sur des fraudes de passeports vaccinaux

ART-FRANCOS

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

L’Unité permanente anticorruption (UPAC) enquête sur l’utilisation de différents stratagèmes frauduleux utilisés pour créer de faux passeports vaccinaux.

• À lire aussi: COVID-19: le décès d’un Trifluvien suscite des interrogations

• À lire aussi: «Ça fâche, ça tanne, puis ça écœure»: les hôpitaux au bout du rouleau

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

C’est ce qu’a indiqué le Commissaire à la lutte contre la corruption dans un communiqué envoyé mercredi, tout en précisant que l’UPAC souhaite garder confidentielles les techniques employées «de manière à ne pas nuire à la collecte de la preuve et à la réputation des gens qui pourraient être impliqués».

L’UPAC travaille en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, différents corps de police, mais aussi le Directeur des poursuites criminelles et pénales afin d’identifier des infractions potentielles et d’assurer le bon traitement des dossiers identifiés.

L’organisation en a également profité pour mettre en garde contre la tentative de produire, de faire le trafic ou d’utiliser de faux passeports vaccinaux.

«Les personnes qui commettraient ces actions pourraient contrevenir à plusieurs articles du Code criminel entre autres la production et l'usage de faux documents, l'abus de confiance et la corruption ainsi que des infractions pénales à la Loi sur la santé publique», a-t-il été mentionné.

Toute personne qui détient une information concernant la production ou l'usage de faux passeports vaccinaux est invitée à communiquer avec l'UPAC en remplissant le formulaire de dénonciation sur son site web ou en appelant au 1-844-541-UPAC.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.