/regional/montreal/montreal

Un blâme pour la policière qui a donné une contravention à Denis Coderre

MARTIN ALARIE / AGENCE QMI / JOURNAL DE MONTREAL

La policière Nancy Chagnon a reçu un blâme du Comité de déontologie policière, pour avoir expédié à son syndicat une copie du constat d’infraction qu’elle avait remis à Denis Coderre en 2012.

• À lire aussi: Coderre boudé même dans ses forteresses

• À lire aussi: Coderre annonce son départ

Dans son jugement, daté du 30 décembre dernier, la Commission estime que l’agente ne s’est pas comportée «de manière à préserver la confiance et la considération que requiert sa fonction».

Mme Chagnon a reconnu son inconduite devant le Comité. Elle œuvre au sein du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) depuis 1996 et n’avait aucun antécédent déontologique.

Le 20 mars 2012, la policière avait intercepté Denis Coderre, qui conduisait un véhicule dont la plaque d’immatriculation était impayée.

Deux ans plus tard, en novembre ou décembre 2014, elle a reçu un appel d’un homme appartenant à la Fraternité des policiers et policières de Montréal, qui lui aurait demandé d’avoir une copie du constat, ce que la policière lui a transmis, sans poser de questions.

«Elle présumait qu’il s’agissait d’un document auquel la Fraternité pouvait avoir accès puisqu’elle croyait que son syndicat ne lui ferait pas une demande pouvant la mettre dans l’embarras», est-il écrit dans le verbatim de la décision.

Cependant, le 17 décembre 2014, Patrick Lagacé, journaliste à La Presse, a obtenu une copie de ce même constat d’infraction.

«Malgré sa bonne foi, l’intimée admet qu’en transmettant le constat d’infraction sans vérifier à quelles fins ce document était destiné, elle ne s’est pas comportée de manière à préserver la confiance et la considération que requiert sa fonction», note le Comité de déontologie policière, qui a décerné un blâme à la policière.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.