/news/coronavirus

Une quarantaine de cas de COVID à la Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi

La Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, est aux prises avec tout un défi organisationnel, une quarantaine d’usagers et d’employés ayant contracté la COVID-19.

Le bâtiment est alors devenu une zone chaude, toutes les personnes infectées ayant été isolées dans l’édifice qu’occupe l’organisme sur la rue la Fontaine.

«On aime mieux considérer l’ensemble de nos usagers comme des cas contacts ou possiblement positifs pour s’assurer de contenir l’éclosion», a expliqué le directeur général de l’organisme, Michel St-Gelais, qui a demandé de l’aide au Centre intégré de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Deux éducatrices spécialisées sont sur place depuis vendredi, de même qu’un gestionnaire, selon les informations fournies par les autorités régionales de la santé.

«C’est important de préciser que ces personnes-là ont levé la main et accepté de façon volontaire de venir dans une zone chaude, a indiqué M. St-Gelais. Ça rassure notre équipe, ça rassure les usagers aussi et ça nous a évité d’avoir une rupture de services.»

Le refuge d’urgence récemment aménagé dans les futurs locaux de l’organisme, pour permettre aux usagers qui n’ont pas la COVID de dormir au chaud, n’a même pas pu être utilisé.

«Tous nos employés ou presque avaient été en contact avec la zone chaude donc on ne pouvait pas les envoyer travailler en zone froide et à ce moment-là, nous n’avions pas de demandes d’hébergement de personnes négatives à la COVID-19», a précisé M. St-Gelais.

Les personnes infectées se portent bien. Plusieurs sont asymptomatiques, mais dans le contexte actuel, la maison ne peut pas accueillir de nouveaux usagers.

Son directeur a suggéré à ceux qui pourraient avoir besoin d’un hébergement d’urgence de contacter le 811. D’autres ressources sont également disponibles.

«Il n’y a personne qui sera mis de côté, il y a de la place pour tout le monde, a-t-il assuré.

Si tout se passe bien dans les prochains jours et qu’il n’y a pas de nouveaux cas qui se déclarent, l’isolement sera levé le 28 janvier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.