/news/currentevents

Coups de feu à Saint-Léonard: arrêté en Ontario pour une fusillade à Montréal

Capture d'écran YouTube

Capture d’écran YouTube

Un jeune homme lié aux gangs de rue soupçonné d’être impliqué dans plusieurs fusillades qui ont troublé la quiétude de la métropole en 2021 a été arrêté par la police de Montréal alors qu’il se terrait en Ontario.

Hamza Adnane, 21 ans, a été appréhendé en vertu d’un mandat pancanadien à Sudbury, en Ontario, pour l’un de ces événements de violence. 

Lui qui est bien connu des milieux policiers était en cavale depuis plusieurs mois.

Selon nos informations, Adnane est lié au gang STL, actif dans le secteur de Saint-Michel et Saint-Léonard. 

L’événement dont il est accusé est survenu le 22 mai 2021, où plusieurs coups de feu ont été tirés à l’angle des rues des Angevins et de Lisieux, vers 20 h. Heureusement, il n’avait pas fait de victime. Les suspects ont pris la fuite avant l’arrivée des policiers. 

Une arme saisie

Un complice d’Adnane s’est aussi fait passer les menottes, mais à Montréal. 

Il s’agit de Christian Bernadotte, âgé de 19 ans. 

Les deux suspects ont comparu respectivement en Ontario et à Montréal vendredi et sont accusés d’avoir déchargé une arme à feu à autorisation restreinte.

Des perquisitions menées par l’Équipe multisectorielle sur les armes à feu (EMAF) du Service de police de la Ville de Montréal ont permis la découverte d’une arme de poing, selon nos informations. 

Un troisième individu, Zakaria Benathmane, est accusé relativement à un document contrefait. 

Armé dans une vidéo de rap

Hamza Adnane possède un seul dossier judiciaire, soit de conduite avec les facultés affaiblies, qui est toujours actif.

Mais il était dans la ligne de mire des policiers depuis un bon moment, alors qu’il est soupçonné d’être impliqué dans d’autres événements de violence par armes à feu survenus à Montréal. 

Celui-ci serait proche de Yahya Mouhime, 20 ans, connu sous son nom de rappeur VT.

Les deux apparaissent dans au moins un vidéoclip de rap, où ils brandissent des armes à feu. 

L’une de nos sources a été en mesure d’identifier Adnane sur les images, malgré son masque. Ce dernier doit être ramené au Québec pour éventuellement subir son enquête sur remise en liberté.

De son côté, Mouhime, qui avait fait les manchettes l’an dernier, a depuis été arrêté et se trouve toujours derrière les barreaux en attendant la suite des procédures.

Il est accusé de possession d’arme à feu et de munitions, d’avoir modifié le numéro de série d’une arme et de fabrication de preuve. Il doit revenir au tribunal le 31 janvier.

Toute personne ayant des informations sur des fusillades peut communiquer de façon anonyme et confidentielle avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133 ou en ligne au infocrimemontreal.ca.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.