/news/coronavirus

Élèves avec des symptômes: confusion et fouillis pour les parents

Un enfant qui tousse peut-il aller à l’école après avoir reçu un test négatif? Que faire si je n’ai pas de tests à la maison? Est-ce que le petit frère peut aller à l’école si sa grande sœur a des symptômes? La confusion est totale dans les rangs des parents, qui tentent de se démêler dans le «fouillis» que représentent les consignes transmises lors du retour en classe.

«Je ne m’y retrouve plus du tout. On y va au jour le jour et on improvise», lance Anne-Marie Gagnon, maman d’enfants âgés de 2 et 10 ans, qui habite Québec. Les consignes qu’elle a reçues de la garderie sont «assez claires», mais pour l’école, «c’est une tout autre histoire», dit-elle.

«C’est très flou, il reste plein de questions sans réponses», affirme cette mère qui travaille en relations publiques et se considère comme bien informée, de manière générale.

Écoutez l'entrevue de la journaliste du Journal de Québec, Daphnée Dion-Viens, avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

La «maison des fous»  

À la Fédération des comités de parents du Québec, on confirme que la confusion est totale. «C’est le fouillis», affirme son président, Kévin Roy. Avec le retour en classe, Québec a demandé aux parents d’être compréhensifs «mais pour ça, ça nous prend de l’information que les parents puissent comprendre», ajoute-t-il. 

Or, la façon de transmettre les consignes varie d’une région à l’autre. À Montréal, les parents ont reçu un «algorithme de gestion» en cas de symptômes ou de résultat positif, un diagramme composé d’une vingtaine de boîtes et de flèches. Sur les réseaux sociaux, plusieurs ont fait référence à la «maison des fous», mercredi.

À Montréal, les parents ont reçu un « algorithme de gestion » qu’ils comparent à la « maison des fous ».

Illustration courtoisie

À Montréal, les parents ont reçu un « algorithme de gestion » qu’ils comparent à la « maison des fous ».

À Québec, les parents ont reçu des «consignes simplifiées» qui s’étendent sur deux pages et qui portent aussi à confusion, selon plusieurs.

Pour aider les parents à y voir plus clair, Le Journal a concocté un guide pratique (voir ci-dessous).

Les directions peinent à comprendre  

Dans le réseau scolaire, les directions d’école ont aussi de la difficulté à s’y retrouver. «Les parents sont tout mêlés et on doit gérer ça. On doit expliquer ce qu’on a de la difficulté à comprendre nous-mêmes», laisse tomber Carl Ouellet, président de l’Association québécoise du personnel de direction des écoles (AQPDE).

M. Ouellet déplore que ces directives n’aient pas été expliquées publiquement et réclame une intervention du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. «Je pense que le ministre doit sortir afin qu’on sache où on s’en va dans le milieu scolaire», affirme-t-il.

Au cabinet du ministre Roberge, on reconnaît qu’il y a des «problèmes de compréhension» puisque des écoles et centres de services n’ont pas tous reçu les mêmes consignes, indique son attaché de presse, Florent Tanlet. 

«On a demandé à la Direction nationale de santé publique de clarifier tout ça auprès des directions régionales de santé publique», affirme-t-il.

Au ministère de la Santé, on indique avoir fourni des «outils de communication» aux directions régionales de santé publique ainsi qu’au ministère de l’Éducation, qui décident de les utiliser ou non par la suite.

Or, les consignes transmises dans ces outils semblent incomplètes puisqu’il n’est pas spécifié, notamment, que tous les membres de la famille doivent s’isoler lorsqu’un enfant a des symptômes. 

Guide pratique pour s’y retrouver  

Que faire si mon enfant a des symptômes apparentés à la COVID-19? 

Quels sont les principaux symptômes? 

Fièvre, toux, mal de gorge, nez qui coule, congestion nasale, vomissements, diarrhée, mal de ventre, mal de tête, etc.    

Quand mon enfant peut-il aller à l’école? 

L’enfant peut aller à l’école s’il a un seul symptôme léger (ex. : nez qui coule).    

Quand mon enfant doit-il rester à la maison? 

L’enfant doit rester à la maison dès qu’il fait de la fièvre ou s’il a deux symptômes apparentés à la COVID-19.    

Quoi faire si j’ai des tests rapides à la maison? 

Je lui fais passer un test rapide.  

Si le résultat est négatif, je garde quand même mon enfant à la maison. Il pourra retourner en classe seulement après avoir reçu un deuxième résultat négatif 24 heures plus tard.      

Pendant cet isolement, tous les membres de la famille doivent aussi rester à la maison. 

Si le résultat est positif, l’enfant doit rester au moins cinq jours en isolement à la maison.     

Pendant cet isolement, tous les membres de la famille doivent aussi rester à la maison. 

Quoi faire si je n’ai pas de tests rapides à la maison? 

L’enfant est considéré comme positif. Il doit rester au moins cinq jours en isolement à la maison.     

Pendant cet isolement, tous les membres de la famille doivent aussi rester à la maison. 

Quand mon enfant qui a contracté la COVID-19 peut-il retourner en classe?

Enfant de moins de 12 ans : 

Il peut retourner en classe après cinq jours d’isolement s’il n’a pas de fièvre depuis 24 heures et s’il a obtenu un résultat négatif à un test rapide le cinquième jour de la période d’isolement.   

S’il obtient un résultat positif au cinquième jour, ou en l’absence de tests rapides, sa période d’isolement est prolongée jusqu’à 10 jours.     

Enfant de 12 ans et plus adéquatement vacciné : 

Il peut retourner en classe après cinq jours d’isolement s’il n’a pas de fièvre depuis 24 heures.     

Enfant de 12 ans et plus non vacciné : 

ll peut retourner en classe après 10 jours d’isolement.    

* Dans tous les cas, l’isolement des autres membres de la famille prend fin uniquement lorsque l’enfant peut retourner en classe.

Sources : ministère de la Santé, CIUSSS de la Capitale-Nationale et CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.