/news/politics

Encouragé par le sondage Léger: Duhaime se présentera dans la grande région de Québec

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, lors d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale en juin dernier.

Photo d’archives

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, lors d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale en juin dernier.

Encouragé par les derniers sondages, le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, confirme que c’est dans la grande région de Québec qu’il sera candidat et, selon nos informations, son choix se fera entre Chauveau et Chutes-de-la-Chaudière.

« Ça va être dans la région de Québec, ce n’est pas un secret pour personne », s’est contenté de répondre Éric Duhaime, mercredi. Il réagissait au dernier sondage Léger–Le Journal, qui accorde 22 % d’appuis à son parti dans la région métropolitaine de Québec.

• À lire aussi: Sondage Léger: les Québécois envoient un signal à la CAQ

• À lire aussi: Duhaime appelle à la levée de toutes les mesures sanitaires

Il a toutefois été possible de confirmer que le chef conservateur hésite entre affronter le caquiste Sylvain Lévesque dans le comté de Chauveau ou tenter sa chance dans Chutes-de-la-Chaudière.

Située sur la Rive-Nord du fleuve, la circonscription de Chauveau a longtemps été représentée par l’ex-adéquiste devenu caquiste, Gérard Deltell, jusqu’à son saut sur la scène fédérale avec les conservateurs. C’est là où le PCQ compte le plus de membres. L’ancien chef de la formation de droite, Adrien Pouliot, y a obtenu 8 % des suffrages en 2018.

De l’autre côté des ponts, Chutes-de-la-Chaudière est l’une des quatre premières circonscriptions où un député de la défunte Action démocratique du Québec a été élu. Éric Duhaime fait le pari que le député caquiste actuel, Marc Picard, 66 ans, tirera sa révérence, même si ce dernier n’a pas encore statué sur son avenir politique. 

Selon ce qu’a appris l’Agence QMI, le PCQ calcule qu’il pourrait bénéficier de la grogne entourant la gestion du dossier du troisième lien par le gouvernement Legault.

Écoutez Benoît Dutrizac et Mario Dumont au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio: 

Fatigue pandémique  

Selon le professeur en communication de l’UQAM, Bernard Motulsky, c’est surtout de la colère des Québécois contre les mesures sanitaires dont profite actuellement le Parti conservateur d’Éric Duhaime.

« Ce qu’on voit, c’est que c’est vraiment lié à la pandémie », considère M. Motulsky. Et dans le contexte actuel de « fatigue pandémique », le PCQ devient « un endroit où les gens qui sont mécontents vont se réfugier », constate-t-il.

 Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec l’urgentologue Alain Vadeboncoeur sur QUB radio : 

« Je ne parlerais pas de tendance pour le moment. Attention, ce n’est qu’un seul sondage, la pandémie est loin d’être terminée », a commenté pour sa part le député solidaire Vincent Marissal, alors que Québec solidaire obtient un point de plus par rapport à décembre.

Comme son collègue de Rosemont, le député péquiste Martin Ouellet considère que ce coup de sonde n’est qu’une photo plus ou moins claire de la situation actuelle.

« On essaie de regarder les sondages avec une certaine distance », a dit M. Ouellet, dont le parti est à égalité avec le PCQ.

Ce qu’ils ont dit... Sur la montée de 6 % des conservateurs:  

« Effectivement, le Parti conservateur semble avoir augmenté. [...]. Je comprends aussi les Québécois d’être fâchés avec la volte-face du gouvernement et l’histoire du couvre-feu. »

–Martin Ouellet
leader parlementaire du Parti Québécois et député de René-Lévesque


« Le parti d’Éric Duhaime n’existait même pas dans les sondages précédents, il vient d’arriver. Je me garderais une petite gêne de tirer des conclusions avec ces chiffres-là. »

–Vincent Marissal
porte-parole de Québec solidaire en matière de santé et député de Rosemont


« C’est une bonne nouvelle pour le Parti conservateur. [...] Quand on se compare, on se console, parce que je ne voudrais pas être dans les souliers non plus des trois autres partis. »

– Éric Duhaime
chef du Parti conservateur du Québec

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.