/news/politics

Unités mobiles inutilisées: un contrat avec SNC-Lavalin doit être étudié, selon les conservateurs

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Les conservateurs veulent étudier l’attribution d’un contrat sans appel d’offres d’une valeur maximale de 150 M$ accordé par Ottawa à deux firmes, dont SNC-Lavalin, en avril 2020 pour la construction de cinq unités de santé mobiles qui n’ont toujours pas été utilisées à ce jour.

Ces unités de santé mobiles comportent 100 lits, dont 20 dotés de respirateurs artificiels, et peuvent être déployés dans des endroits publics intérieurs d’envergure, comme des arénas ou des centres de conférence.

En date d’aujourd’hui, une seule de ces unités a été construite, et elle reste entreposée à Ottawa malgré la vague d’Omicron qui balaie de pays, rapportait le Globe & Mail dans un article publié la semaine dernière.

Un deuxième contrat signé au même moment avec l’entreprise Weatherhaven prévoyait la construction de 10 unités. Trois ont été construites, et aucune n’est en utilisation en ce moment. Deux d’entre elles l’ont été l’année dernière dans des hôpitaux de la grande région de Toronto.

Dans une lettre envoyée à la ministre de l’Approvisionnement, Filomena Tassi, les députés conservateurs Luc Berthold et Pierre Paul-Hus qualifient la situation d’«inquiétante» et annoncent qu’ils déposeront une motion au Comité des opérations gouvernementales pour étudier la question.

Toujours selon le Globe & Mail, qui cite une source gouvernementale, les unités mobiles n’ont pas été déployées, car les provinces n’en auraient pas fait la demande.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.