/news/law

Aux prises avec un problème de toxicomanie, elle fraude des organismes communautaires

Bloc justice

Photo d'archives, Fotolia

Une femme aux prises avec des problèmes de toxicomanie a reconnu avoir fraudé la Corporation de développement communautaire de la Vallée-du-Richelieu (CDCVR) pour plus de 80 000 $.

Naila Chidiac, 46 ans, de Beloeil, a fraudé la CDCVR entre les mois de janvier 2017 et juin 2018 pour une somme de 81 446 $, alors qu’elle y travaillait à titre de technicienne comptable depuis quatre ans.

La délinquante était aux prises avec un problème de toxicomanie et suivait un traitement à la méthadone depuis plusieurs années, ce qui a motivé son comportement criminel.

«Le 12 juin 2018, au moment de fournir les états financiers en retard depuis plus d’un mois, l’accusée a fait parvenir à la directrice de la CDCVR un écrit avouant avoir retiré des fonds dans le compte de la corporation en raison d’un problème de consommation», a relaté le procureur de la Couronne, Me Cimon Senécal, vendredi, au palais de justice de Saint-Hyacinthe.

Modus operandi

La fraudeuse avait tous les accès aux comptes bancaires. «L’accusée s’est créé un fournisseur portant son nom dans le logiciel de comptabilité. Elle a ensuite fait des virements de fonds du compte de l’organisme vers le compte fournisseur qu’elle s’est créé pour ensuite transférer les sommes dans son compte personnel», a expliqué Me Senécal.

«Elle s’est aussi versé de l’argent supplémentaire sur ses paies», a-t-il ajouté devant le tribunal.

En plus, Naila Chidiac a fraudé deux autres organismes communautaires pour une valeur d’environ 4000 $. La somme totale de son crime s’élève donc à 85 463 $. Elle n’en a encore rien remboursé à ce jour.

La délinquante doit revenir en cour le 14 avril prochain au stade des représentations sur la peine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.