/news/currentevents

Corps découverts au Manitoba: un Floridien arrêté pour trafic d’êtres humains

Grand Forks County Corrections

Un homme originaire de la Floride a été arrêté et accusé de trafic d’êtres humains après la découverte de quatre corps, dont celui d’un bébé, au Manitoba, à proximité de la frontière canado-américaine.

• À lire aussi: Quatre corps retrouvés près de la frontière canado-américaine

Steve Shand, âgé de 47 ans, a été arrêté mercredi par la US Customs and Border Protection (USBP) alors qu’il était au volant d’une camionnette à moins d’un kilomètre de la frontière, à proximité des postes de Lancaster au Minnesota et de Pembina au Dakota du Nord.

Selon le Bureau du procureur des États-Unis du district du Minnesota, les autorités américaines ont identifié deux passagers sans papiers à bord du véhicule.

GRC

Des caisses de gobelets en plastique, des bouteilles d’eau et de jus de fruits et des en-cas ont également été découverts à l’arrière de la camionnette. Des reçus datés du 18 janvier dernier pour ces produits et un contrat de location du véhicule au nom du suspect avec une date de retour pour le 20 janvier ont aussi été retrouvés.

Lors de leur transport vers le poste frontalier de Pembina, les autorités ont rencontré cinq autres ressortissants à environ un quart de mile (0,4 km) au sud de la frontière canadienne, marchant dans la direction de l’endroit où l’homme de 47 ans a été arrêté.

«Ils semblaient se diriger vers une usine à gaz sans personnel située à St. Vincent, dans le Minnesota. Les cinq ressortissants ont expliqué qu’ils avaient traversé la frontière à pied en s’attendant à être pris en charge par quelqu’un. Le groupe a estimé qu’il avait marché pendant plus de 11 heures», a-t-il été précisé dans les documents judiciaires.

«L’un des membres du groupe était en possession d’un sac à dos qui ne lui appartenait pas. Il a déclaré qu’il portait le sac à dos pour une famille de quatre ressortissants qui avaient marché avec son groupe, mais qui avaient été séparés pendant la nuit. Le sac à dos contenait des vêtements pour enfants, une couche, des jouets et des médicaments pour enfants», peut-on également lire.

Ces informations sont arrivées alors que la Gendarmerie royale du Canada (GRC) avait indiqué dans la même journée que quatre corps, ceux d’un homme, d’une femme, d’un adolescent et d’un bébé, avaient été découverts près de la frontière à Emerson, au Manitoba. Les autorités canadiennes avaient alors mentionné que les personnes étaient décédées d’hypothermie.

Steve Shand a ainsi été chargé d’un chef d’accusation pour «avoir su ou ignoré avec insouciance qu’un étranger était venu, était entré ou était resté aux États-Unis en violation de la loi, pour avoir transporté et déplacé ou pour avoir tenté de transporter et de déplacer de tels étrangers».

Il a comparu une première fois jeudi devant une juge américaine et restera en détention jusqu’au 24 janvier dans l’attente d’une audience préliminaire.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.