/news/coronavirus

Legault n’agit «plus en bon père de famille»

La fermeture des salles à manger des restaurants, mais également des bars est devenue insupportable pour de nombreux d’entre eux qui, pris à la gorge, songent à fermer définitivement.  

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Restaurants: de l’aide tout de suite, pas dans douze mois

C’est notamment le cas de la propriétaire du Eugène Café. Isabelle Picard considère que si elle n’a pas d’informations concernant une réouverture avant la fin du mois de janvier, elle ne pense ne pas survivre à la crise actuelle. 

«Avant, autant j’avais l’impression que M. Legault se comportait comme un bon père de famille, maintenant qu’il crée des injustices terribles, je considère qu’il ne se comporte plus comme un bon père de famille», lance-t-elle sur le bord des larmes en entrevue à TVA Nouvelles. 

Écoutez l'entrevue de Mario Dumont avec Paul St-Pierre Plamondon sur QUB Radio:

Selon elle, le gouvernement ne sait plus gérer la pandémie et a perdu le contrôle.

«Je considère qu’il a perdu le fil de ce qu’il doit faire. Nous donner une fermeture à nous les restaurateurs, à mes amis restaurateurs, à peine 24 heures d’avance pour fermer le 31! Est-ce que je vais passer au travers? Est-ce que je vais perdre mon rêve, ma passion? Je ne le sais pas si je vais passer au travers si ça perdure», déplore la femme.

Isabelle Picard, très concernée face à la situation de la COVID, avec ses deux parents qui en ont été malades, ne compte pas pour le moment défier le gouvernement et ouvrir sa salle à manger. 

«Je n’ai plus de ressources financières, je n’ai plus de moyens. Si demain matin je décidais de faire cette désobéissance civile- là en gardant beaucoup de règles sanitaires, si j’ai une visite de la police, et qu’on me donne des contraventions, je n’ai pas les moyens de les payer. Et je n’aurais pas les moyens de payer des hommes de loi pour m’aider à m’en débarrasser ou la constester.»

Mme Picard n’est pas la seule, des centaines de restaurateurs au Québec implorent le gouvernement de les laisser rouvrir leur salle à manger à défaut de quoi, ils pourraient fermer définitivement. 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.