/news/society

Un nouveau refuge pour les itinérants autochtones

Photo de l’Hôtel des arts, situé dans le secteur de Ville-Marie, à Montréal, servira de refuge pour des itinérants d’origine autochtones.

À partir de lundi, l’Hôtel des arts, situé dans le secteur de Ville-Marie, à Montréal, servira de refuge pour des itinérants d’origine autochtones.

• À lire aussi: Des milliers de documents sur les pensionnats transférés

• À lire aussi: Action collective pour un pensionnat oublié d’Abitibi

«La population autochtone est surreprésentée parmi la population en situation d’itinérance», a rappelé Heather Johnston, directrice de Projets autochtone du Québec.
C’est cet organisme qui est responsable du projet. L’endroit comporte 54 chambres et sera ouvert 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.
«Ça évite de mettre du monde dans la rue lorsqu’il fait froid le matin. C’est un modèle beaucoup plus humain, et qui permet d’avoir accès à ces personnes toute la journée pour les accompagner dans leurs objectifs», a expliqué la directrice de l’organisme.


À côté de l’hôtel, une grande tente chauffée comprenant quelques sièges permettra à la clientèle de consommer de l’alcool. «Ces personnes ont besoin de consommer toutes les quelques heures, sinon elles risquent d’avoir des symptômes de sevrages», a expliqué Mme Johnston. L’injection de drogues dures ne sera cependant pas possible, faute d’intervenant qualifié pour intervenir.
L’hôtel ne comporte pas de cuisine. Les clients pourront toutefois avoir accès à trois repas par jour, et auront également accès à une buanderie. Des intervenants sociaux auront aussi des bureaux au rez-de-chaussée de l’immeuble afin de pouvoir offrir un accompagnement.


«Cette ressource-là a été demandée depuis longtemps, par les organismes communautaires et par la Ville de Montréal», a rappelé la mairesse de Montréal, Valérie Plante, présente pour l’annonce.
«On ne devrait pas mourir du froid en 2022 au Québec. C’est pour ça qu’il faut avoir plusieurs ressources, plusieurs solutions», a pour sa part ajouté Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones, également présent pour l’inauguration.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.