/news/coronavirus

Vers un déconfinement sportif?: «j’ai confiance dans mon cœur»

La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a bon espoir que la pratique de certains sports pourra être à nouveau possible bientôt.

• À lire aussi: Levée de boucliers pour le déconfinement du sport

• À lire aussi: Hockey Québec lance un cri du coeur pour le retour au sport

• À lire aussi: Mesures sanitaires: beaucoup de pression sur le premier ministre

«Il y a un signe d’encouragement qui est très important et on l’a vu de la part du premier ministre. On l’a vu aussi de la part du docteur Boileau, ça s’en vient. Je crois qu’il faut vraiment s’accrocher parce que les meilleurs jours s’en viennent», explique la ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest.

Elle a tenu à souligner l’originalité et le travail des organisations sportives de créer des alternatives pour continuer de faire bouger les jeunes souvent à l’aide de défi virtuel.

«Je vous assure qu’on travaille très fort avec les différents partenaires, justement pour proposer différentes solutions. Au fil des deux dernières années, on en a eu des tonnes d’aménagements et de protocoles qui allaient avec les mesures qui sont dictées par la santé publique», dit-elle.

La place du sport

Depuis le début de la pandémie, la ministre du Sport croit que les gens ont réalisé l’importance de l’activité physique pour la santé mentale.

«On a réalisé à quel point pour nos petits et nos moins petits que c’était important. Je pense que ça va nous permettre pour nos prochains plans hors pandémie de faire en sorte d’avoir un secteur qui sera davantage pris en considération», souligne Mme Charest.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.