/sports/homepage

La clé du succès selon Kent Hughes

Le nouveau directeur général des Canadiens de Montréal, Kent Hughes, a dit qu'il souhaite construire une équipe qui connaîtra du succès année après année, mais pour y parvenir, ça commence avec un élément très important selon lui: la communication.  

• À lire aussi: Drouin absent, Primeau devant le filet

• À lire aussi: Le CH aura un capitaine la saison prochaine

• À lire aussi: Kent Hughes rentre à la maison

«Ce que j'ai toujours vu au cours de ma carrière d'agent, c'est que la communication est importante pour les joueurs, a-t-il dit lors d'un entretien avec Renaud Lavoie, samedi soir. Je veux instaurer un environnement dans lequel les gens sentent qu'ils font partie d'une famille et je ne parle pas seulement des joueurs dans le vestiaire, mais aussi de ceux qui travaillent dans les autres sphères de l'organisation.»     

Et Hughes a déjà effectué des démarches en ce sens. 

«Jeff (Gorton) et moi avons déjà rencontré certains joueurs et je planifie en rencontrer d'autres au cours du voyage, a-t-il avoué. Je vais dire à chacun d'eux qu'ils peuvent m'appeler en tout temps. Je veux aussi parler en priorité aux joueurs dont le nom circule comme monnaie d'échange afin d'enlever de la pression sur leurs épaules.» 

Le Montréalais de 52 ans ne compte d'ailleurs pas s'arrêter là avec la communication. Il souhaite parler davantage aux partisans par le biais des médias. 

«En tant que directeur général, je crois que je n'ai pas le choix d'être disponible pour les médias, je veux avoir une relation positive avec tout le monde, a-t-il indiqué. On a beaucoup parler de transparence et il y a des choses que l'on ne peut pas dévoiler à certains moments, mais on va communiquer (avec les partisans) le plus possible.» 

Une équipe difficile à évaluer

La date limite des transactions arrivera très rapidement pour un directeur général qui vient d'entrer en poste, mais Hughes est conscient du travail qui l'attend. 

«Le contexte est très important pour nous afin d'évaluer correctement un joueur, a-t-il d'abord lancé. C'est donc un défi actuellement avec toutes les blessures qui frappent l'équipe, mais bon, c'est notre boulot et c'est comme ça pour tous les autres DG de la Ligue nationale de hockey. 

«Avec tout le voyagement depuis quatre jours, je n'ai pas eu beaucoup de temps pour identifier les leaders, mais j'espère et j'imagine qu'il y en a. On verra qui a du leadership ici, mais on va aller en chercher de l'extérieur aussi.» 

En ce sens, ne vous attendez pas à ce que Hughes fasse tout en son pouvoir pour améliorer le club en vue de la prochaine campagne seulement. L'objectif demeure le moyen et long terme. 

«On ne va pas sacrifier notre vision d'avoir une équipe qui gagnera d'année en année pour être plus compétitifs l'an prochain, a-t-il admis. Et notre approche (pour convaincre des joueurs de venir à Montréal dans le futur) sera de véhiculer notre philosophie à savoir où on s'en va avec les Canadiens.» 

Voyez la première partie de l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.