/buzz/homepage

Une grand-mère tend un piège à des fraudeurs et participe à l’arrestation d’un suspect

Une dame de 73 ans de New York a réussi à déjouer une tentative de fraude téléphonique et a même contribué à l’arrestation d’un des arnaqueurs.

• À lire aussi: EN VIDÉO | Des saucisses volantes permettent à un chien de retrouver son maître

• À lire aussi: Décédé dans sa demeure, il vivait avec 125 serpents

«Je savais que c'était un vrai escroc. Je savais aussi qu'il n'allait pas m’arnaquer», déclare la grand-mère prénommée Jean.

L'ancienne répartitrice du 911 dit avoir reçu jeudi matin un appel d'une personne prétendant être l'un de ses petits-fils. L'appelant affirmait avoir été arrêté pour conduite en état d'ivresse et qu'il était en prison.

«Il a commencé à m'appeler grand-mère et je n'ai pas de petit-fils qui conduit, alors j'ai su que c'était une arnaque», relate la septuagénaire.

Mais, plutôt que de raccrocher, la femme a décidé de jouer le jeu pour s’amuser un peu. 

Après plusieurs appels, une personne prétendant être l'avocat de son petit-fils lui a dit qu'il avait besoin de 8000 dollars américains (environ 10 000 dollars canadiens) pour la caution.

«Je lui ai dit que j'avais l'argent à la maison et je me suis dit qu'il n'allait pas tomber dans le panneau! Et bien... il est tombé dans le panneau», raconte-t-elle.

Ce que les fraudeurs ignoraient, c’est que Jean a eu la vivacité d’esprit de contacter les autorités pendant qu’ils essayaient de la convaincre de leur remettre la somme d’argent.

Quand un homme prétendant être un garant de caution est arrivé pour récupérer la somme, elle lui a tendu une enveloppe remplie de serviettes en papier.

Les officiers qui attendaient à quelques mètres de la résidence se sont précipités et ont arrêté Joshua Estrella Gomez, 28 ans, de Mineola.

Tel est pris qui croyait prendre!

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.