/news/coronavirus

Fatigue pandémique: comment faire pour garder le moral avec cette 5e vague?

L’incertitude face au déconfinement pèse lourd sur le moral de la population, mais il existe des stratégies pour mieux passer à travers la 5e vague.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Une escouade de déconfinement pour apprendre à vivre avec le virus

«On est dans le mois de janvier (...) c’est très dur pour les gens parce qu’on peut plus ou moins aller à l’extérieur. On rajoute toute la fatigue des mesures face à la COVID, donc les gens sont extrêmement fatigués et extrêmement anxieux», déclare Paul Langevin, psychologue.

Selon ce dernier, c’est le contact humain qui manque le plus aux gens. «Que ce soit d’aller voir un spectacle, d’avoir des contacts avec des gens (...) faire un 5 à 7 ou aller prendre un repas. Ça, je pense que les gens ont très hâte», explique-t-il.

M. Langevin affirme également qu’il sent une certaine impatience face aux non-vaccinés au sein de sa clientèle. Pour bon nombre de ses patients, les personnes qui refusent le vaccin sont un peu «centrés sur leur nombril et ne pensent pas aux autres».

Toujours en raison de la crise qui perdure depuis maintenant près de deux ans, les crises d’anxiété sont une nouvelle réalité pour plusieurs personnes. «Les gens qui n’avaient pas de troubles d’anxiété maintenant deviennent stressés. Ils ne voient pas quand la COVID va se terminer», dit-il.

Il existe cependant des moyens de bien vivre avec les restrictions et l’incertitude face à la suite des événements entourant la pandémie.

Par exemple, se faire un plan et prévoir différentes activités extérieures est un moyen de réduire le stress. «Se faire un plan, pas trop à l’avance, mais, disons d’ici à deux semaines (...) c’est ce qu’il y a de primordial pour faire baisser l’anxiété», avance le psychologue qui y voit une bonne façon de retrouver une sorte de contrôle.

«J’insiste auprès des gens, allez à l’extérieur, même s’il fait très très froid. 10 minutes c’est amplement pour vous aérer l’esprit et vous faire un plan», ajoute-t-il.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.