/news/politics

Assurance-emploi : O'Toole veut l'annulation de la hausse des cotisations

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Le chef conservateur Erin O’Toole demande au gouvernement de Justin Trudeau de mettre sur la glace, voire d’annuler la hausse du taux d’imposition sur l’assurance emploi qui est entrée en vigueur avec la nouvelle année.

Le Parti conservateur calcule que l’annulation de cette hausse permettrait à la famille canadienne moyenne d’économiser 700 $ à la fin de l’année, dans une année qui sera vraisemblablement marquée par une hausse constante des prix à la consommation.

«L’anxiété due à l’inflation, les confinements sans fin et les bouleversements dans les habitudes quotidiennes des familles canadiennes sont en train de transformer une nation d’optimistes en pessimistes», a déclaré M. O’Toole.

Depuis janvier, le maximum de la rémunération assurable (MRA) est passé de 56 300 $ à 60 300 $, et un taux changeant de 1,18 % à 1,20 %.La Fédération canadienne des contribuables (FCC) a souligné récemment que les Québécois ayant un revenu de 40 000 $ ou plus en 2022 devront payer 145 $ supplémentaires à la Régie des rentes du Québec (RRQ).À ce nouveau taux d’imposition s’ajoute la hausse de la taxe carbone, qui fera passer le coût de 8,85 à 11,05 cents par litre d’essence dans la plupart des provinces canadiennes. Celle-ci ne s’applique toutefois pas au Québec, qui détient son propre système de plafonnement et d’échanges.

Ambiguïté sur le convoi de camionneurs

Par ailleurs, questionné à plusieurs reprises à propos du convoi de camionneurs qui prévoient se rendre à Ottawa pour manifester contre l’imposition, la semaine dernière, du vaccin pour traverser la frontière au Canada, Erin O’Toole n’a pas voulu prendre de position claire.

«En tant que chef, ce n’est pas à moi d’appuyer une manifestation ou un convoi», a-t-il dit.Il a soutenu que la vaccination était le meilleur moyen de sortir de la pandémie, mais que la décision du gouvernement libéral d’imposer la vaccination à tous les camionneurs au pays ne ferait qu’aggraver les problèmes liés aux chaînes d’approvisionnement. Il a dit craindre de voir des comptoirs vides dans les épiceries du pays.

Certains députés de ses propres banquettes ont toutefois exprimé leur solidarité avec les camionneurs manifestants sur les réseaux sociaux.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.