/news/coronavirus

Déconfinement : «le gouvernement doit agir rapidement»

La France et le Québec réagissent de deux manières complètement différente durant la cinquième vague.

• À lire aussi: Pénurie d’enseignants: Québec allonge les dollars pour ramener les retraités

• À lire aussi: Contre la vaccination de ses enfants: une mère déboutée par le tribunal

• À lire aussi: Il est possible de mettre fin à la phase aiguë de la pandémie cette année

D’une part, le Québec continue d’ajouter des mesures restrictives. De l’autre côté, la France assouplit de plus en plus ses lois. Pourtant, selon Mathieu Bock-Côté, le système de santé français n’est pas parfait non plus.

«Les Français sont persuadés d’avoir beaucoup de mesures (...) L’actualité n’est pas dévorée par la COVID-19, elle est remplie de sujets comme l’élection présidentielle, la crise en Ukraine, la gauche contre la droite politique, etc. Ensuite, au quotidien, les restaurants sont bondés», explique M. Bock-Côté.

Même aux États-Unis, les Québécois remarquent les stades remplis à guichet fermé pendant que leurs jeunes enfants ne peuvent pas pratiquer son sport.

«Le gouvernement doit agir assez rapidement pour éliminer toutes ses mesures pointilleuses. Ce n’est pas seulement parce que les gens en ont marre, c’est que c’est de moins en moins justifiable. Les gens qui sont triplement vaccinés, près de 50% de la population, ne vont pas à l’hôpital, n’ont pas la COVID longue (...) ça ne peut plus tenir parce qu’on dit tu as été discipliné, tu as été vacciné, mais étant donné qu’il y a des non-vaccinés tu vas continuer d’être encabané comme un animal», déplore, Luc Lavoie.

Voyez l’extrait complet dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.