/regional/troisrivieres/mauricie

Froid polaire: des factures d’électricité salées en vue

Les consommateurs devront s'attendre à ce que leur facture d'électricité soit plus élevée cet hiver en raison des grands froids qu'on connaît.

Lors de l'hiver 2014-2015, qui avait également été particulièrement glacial ,la hausse avait été de 11 % en moyenne.

Selon les données d'Environnement Canada, la température moyenne jusqu'ici en janvier pour la région de Trois-Rivières a été de -16,2 °C, alors que la normale pour le mois est de -12,5 °C.

«Le chauffage représente environ 50 % de la facture pour cette période de l'année pour une maison ou pour un foyer. Donc, c'est sûr que des températures plus froides, ç’a un effet. Cependant, pour avoir une idée claire et précise de l'impact réel, il faudra attendre quelques semaines», a commenté Francis Labbé, porte-parole d'Hydro-Québec.

Des organisations publiques comme la Ville de Trois-Rivières tentent de toutes les façons de limiter les impacts du froid sur leur consommation. Le télétravail en vigueur permet à la Ville de réduire la dépense en énergie dans ses immeubles. Elle prend aussi une part active aux mesures de délestage programmé. Ainsi, il est arrivé lors de périodes de pointe dans ses 35 bâtiments névralgiques que l'alimentation en électricité et en gaz naturel soit interrompue pour s'en remettre aux génératrices dont ils sont équipés.

«Ça permet de compenser et de faire fonctionner ces génératrices-là pour approvisionner la bâtisse, et ça ménage ainsi le réseau électrique d'Hydro-Québec», a expliqué Guillaume Cholette-Janson, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.

Du côté du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec qui compte 70 immeubles, on indique que les plus imposants fonctionnent en mode biénergie. Aucune donnée sur les conséquences du froid n'est encore disponible.

Toutefois, la direction de la Santé a fait remarquer qu'il est impossible d'envisager une économie d’énergie au détriment des conditions de confort dans les hôpitaux et les CHSLD.

Lundi matin la consommation québécoise a frôlé les 40 000 MW. Coïncidence, Hydro-Québec avait choisi cette journée pour annoncer la création du Prix de l'innovation énergétique comprenant un volet d'efficacité énergétique.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.