/regional/quebec/quebec

Seulement 4 personnes sur 10 appuient le tramway à Québec

text1

Illustration courtoisie

Un nouveau sondage Léger, commandé par la Ville de Québec, révèle une dégringolade des appuis au projet de tramway, lequel se situe désormais à 41 %.  

Plus d’une personne sur deux (52 %), désapprouve le projet dans la capitale. Les résultats de ce nouveau coup de sonde, réalisé en ligne auprès de 500 répondants du panel Léger entre le 15 et le 18 janvier dernier, ont été diffusés en primeur par le FM93 lundi midi.  

La Ville de Québec, qui fera l’état des lieux sur l’avancement du projet mardi, doit réagir en début d’après-midi aujourd’hui par voie de communiqué.  

L’appui au projet de tramway n’a jamais été aussi faible, tous sondages confondus, dans le passé. Un plus récent sondage réalisé par la même firme, pour le compte de la Ville de Lévis, indiquait plutôt un appui de 52 % en août dernier auprès de la population de Québec.  

Les résultats risquent d’étonner l’administration Marchand, élue en faisant la promotion du projet de tramway. Bonne deuxième au scrutin par quelques centaines de voix, la dauphine de l’ex-maire Régis Labeaume, Marie-Josée Savard, promettait aussi de mettre sur les rails un tramway à compter de 2028.  

Étonnamment, 43 % des répondants disent cependant être peu ou pas familiers avec le projet, dont on a pourtant abondamment parlé dans les dernières années, particulièrement lors de la dernière campagne électorale.  

Les opposants au projet de 3,3 G $ (qui pourrait peut-être même atteindre près de 4 G $) estiment, dans une proportion de 62 %, que le tramway n’est tout simplement pas le bon type de véhicule pour Québec ou encore que les autobus suffisent, rapporte le FM93.  

La hausse de la congestion automobile (38 %) et le coût du mégaprojet (35 %) sont également des raisons invoquées par les opposants, tout comme la coupe d’arbres (19 %).  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.