/news/society

Un centre de formation prometteur destiné aux Innus de la Côte-Nord

Un centre de formation destiné aux Innus gagne en autonomie grâce à une entente de financement de 4 ans avec le gouvernement du Québec.

• À lire aussi: Côte-Nord: Il découvre un artéfact possiblement vieux de 9000 ans

• À lire aussi: Un autre prix pour le roman «Kukum» en France

La vocation régionale du centre Mitshapeu établi depuis 5 ans à Uashat sur la Côte-Nord sera ainsi renforcé. De nouvelles formations seront offertes.

Quatre-vingts étudiants fréquentent ce centre régional d’éducation des adultes. Mia Fontaine est du nombre.

Elle s’est inscrite au cours de charpenterie-menuiserie. Elle se sentait plus en confiance de suivre sa formation sur sa communauté plutôt qu’à Sept-Îles.

«Ça m’a poussé à m’inscrire. Là-bas, j’étais pas trop à l’aise. Là, je suis avec les miens, je suis plus à l’aise, j’ai plus confiance. Je trouve ça l’fun.»

Le centre offre diverses formations professionnelles dont la mécanique d’engin de chantier et un cours d’agent de sécurité. La vocation du centre prévoit aussi de la formation générale pour adultes et des cours de langue innu-aimun.

Récemment, une première convention pour l’exploitation du centre de formation a été signée avec le gouvernement du Québec. Le centre recevra un maximum d’un million et demi de dollars par année.

« Maintenant, en étant autonome, avec ITUM, les montants d’argent, on les reçoit ici. Ça représente environ un montant oscillant entre 400 00$ et 500 000$ de plus par année. Ça répond directement aux besoins des gens des communautés. Ça nous donne plus de marge de manœuvre au niveau financier», a indiqué le directeur du centre Mitshapeu, Gilles Larouche. Sa mission est d’offrir de la formation aux 9 communautés de la nation innue. Il souhaite renforcer la présence du centre sur la Côte-Nord.

Une classe-satellite a déjà été mise en place à Mani-Utenem et d’autres le seront à Matimekush – Lac John, Unamen Shipu et Ekuanitshit.

D’ici juin prochains d’autres formations seront dispensées.

«Préposé aux bénéficiaires, dans un contexte comme aujourd’hui, c’est un incontournable. On a également entretien général d’immeuble. On a une formation au niveau touristique qui s’en vient pour les gens de la Basse-Côte-Nord. Conduite d’autobus. Et des formations seront directement offertes dans les communautés dont Ekuanitshit avec une formation de dynamitage-concassage», a indiqué Gille Larouche.

En 5 ans d’opération, le centre de formation Mitshapeu qui a été construit au coût de 6 millions de dollars, a contribué à la hausse du taux de diplomation chez les innus. Le taux de placement des étudiants atteint plus de 90 %.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.