/news/coronavirus

COVID et confinement: les cliniques pédiatriques occupées

Les cliniques pédiatriques sont non seulement occupées en raison de la hausse des cas de COVID-19 chez les enfants, mais aussi à cause d’autres virus et de blessures liées à l’isolement et à l’absence de sports organisés. 

Le médecin au centre d’urgences pédiatriques UP de Brossard, le Dr Alexander Sasha Dubrovsky constate que plusieurs jeunes se présentent avec des troubles liés au confinement. 

«On voit beaucoup de patients avec des blessures simples. Quand ils courent à la maison à cause du confinement, ils se font des petites blessures ou des petites fractures», explique-t-il. 

Certains jeunes se présentent aussi avec des problèmes de santé mentale. 

«On voit aussi un petit peu la santé mentale et les adolescents avec beaucoup de détresse mentale. Ils ont besoin de bouger nos enfants», rapporte le médecin. 

COVID chez les jeunes 

Le Dr Alexander affirme qu’il voit aussi «des enfants avec des symptômes d’allure grippale habituels». 

S’il s’agit, dans certains cas, d’une simple grippe, certains petits patients ont contracté le coronavirus. 

Une mère rencontrée au centre d’urgences pédiatriques était d’ailleurs sur place pour s’assurer que son bambin, déclaré positif ce week-end, n’est pas en danger. 

«Ça va quand même bien, tout est sous contrôle, mais on vient s’assurer qu’il n’y a pas de complications qui peuvent s’en suivre», dit-elle. 

À l’hôpital Sainte-Justine, une vingtaine d’enfants COVID sont présentement hospitalisés. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.