/news/society

Décès du linguiste Jean-Claude Corbeil

Jean-Claude Corbeil

Photo Courtoisie, Bruno Desjardins

Jean-Claude Corbeil

Le linguiste Jean-Claude Corbeil, qui a notamment participé à l’élaboration de la Loi 101, est décédé à l’âge de 89 ans, ont annoncé les Éditions Québec Amérique. 

Montréalais d’origine, M. Corbeil vouait une passion à la linguistique, domaine dans lequel il était allé jusqu’à décrocher un doctorat à l’Université de Strasbourg. Cet engouement pour la langue l’a conduit à enseigner, puis à prendre la direction linguistique de l’Office québécois de la langue française, de 1971 à 1977.

Pendant cette période, le linguiste a participé à l’élaboration de la Loi sur la langue officielle, puis de la Charte de la langue française, mieux connue sous l’appellation de Loi 101.

Dans les années 80 et 90, M. Corbeil a plutôt orienté sa carrière vers la recherche en linguistique, notamment de secrétaire du Centre international de recherche et d’étude en linguistique fondamentale et appliquée

M. Corbeil est aussi lié à Québec Amérique, qui a publié en 1986 la première édition de son «Dictionnaire Visuel», qui s’est répandu dans une centaine de pays, en plus d’être traduit en plus de 35 langues.

«Jean-Claude Corbeil a, sans doute, été la personnalité la plus marquante du milieu de la linguistique québécoise par ses actions et sa notoriété. Son parcours, couronné par de nombreuses distinctions, témoigne de son importance. Il a été pour moi un ami, un collaborateur et un auteur qui a permis à [Québec Amérique] de connaître un succès international avec "Le Visuel". Le Québec perd son plus éminent linguiste de la langue française», a confié par communiqué le fondateur des Éditions Québec Amérique, Jacques Fortin.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.