/sports/homepage

Shapovalov accuse les arbitres d'être corrompus

Après la première manche de son duel contre Rafael Nadal, Denis Shapovalov a eu une prise de bec avec l’officiel Carlos Bernardes. «Vous êtes tous corrompus !» a-t-il lancé à l’arbitre avant de reprendre le jeu.

• À lire aussi: Internationaux d’Australie: le beau parcours de Shapovalov prend fin

• À lire aussi: Shapovalov surprend Zverev et se qualifie pour les quarts de finale aux Internationaux d’Australie

Une déclaration controversée lâchée par le Canadien qui trouvait que Nadal prenait trop de temps entre ses services. Il faut mentionner que les serveurs ont une limite de 25 secondes pour mettre la balle en jeu.

Nadal, avec tous ses tics nerveux, a tendance à utiliser tout le temps possible, et même plus, pour frapper la balle.

«Je me suis mal exprimé quand j’ai dit qu’il était corrompu ou peu importe ce que j’ai dit, a mentionné Shapovalov après sa défaite en cinq manches. C’était émotif, mais je demeure sur ma position.

«C’est injuste de la façon que Rafa (Nadal) s’en est sorti. Je suis prêt à jouer et le cadran indique 3, 2, 1 jusqu’à zéro. Je regarde l’arbitre et c’est sûr que je vais dire quelque chose. Ça fait une minute et demie que j’attends.

«Il me dit qu’il ne lui donnera pas d’avertissement parce que je ne suis pas prêt à jouer. Pour moi, c’est une grosse farce.»

Il y a eu un autre incident après la quatrième manche. Shapovalov reproche aussi à Bernardes d’avoir accepté que Nadal aille aux toilettes après avoir été évalué par un médecin sur le terrain.

«L’an dernier, je n’ai pas eu le droit d’aller aux toilettes après avoir demandé une assistance médicale. Il (Nadal) avait déjà eu droit à deux pauses médicales. Où est la ligne ? Où ça va s’arrêter ?»

AFP

Du favoritisme ?

Même s’il respecte Nadal et son palmarès, Shapovalov croit que Nadal bénéficie d’un traitement de faveur de la part des officiels.

«J’en suis convaincu à 100 %, a-t-il lancé. Lors de mes autres matchs du tournoi, le rythme était rapide parce que les arbitres vérifiaient le cadran à tous les points.

«Les deux premières manches ont duré 90 minutes seulement parce qu’il prenait son temps. L’arbitre lui a donné trop de temps entre les manches.»

Un Nadal confus

Ce n’est pas la première fois de sa carrière que Nadal se fait reprocher d’être lent entre les points et les manches. Il n’a pas trop compris ce qui se passait entre son adversaire et l’arbitre.

«J’ai pris un peu plus de temps à la fin de la première manche parce que je devais me changer, a expliqué Nadal. Je pense que c’est normal qu’un arbitre donne plus de temps à la fin de chaque manche afin de te permettre de changer tes vêtements surtout en raison des conditions humides comme celles-là.

«Denis était en colère parce que l’arbitre m’a donné 30 secondes de plus afin que je puisse finir de mettre mes vêtements. Je crois que Carlos a été juste en me donnant plus de temps. Je crois que Denis n’avait pas raison dans cette situation.»

Le Majorquin ne croit pas qu’il a droit à un traitement préférentiel de la part des officiels.

«Je ne crois pas. Du moins pas dans cette situation précise. Sur le terrain, je ne mérite pas un meilleur traitement que les autres. Je n’en veux pas et je ne sens pas que j’en ai un.

«Tout le monde sait que j’ai un immense respect pour Carlos et j’estime qu’il est un bon arbitre.»

Il avait un message pour Shapovalov.

«C’est dommage pour lui. Je crois qu’il a livré une excellente performance durant une bonne partie du match. Je sais que c'est difficile de perdre un match comme celui-là. Tu sens que tu es démoli.

«On fait tous des erreurs durant notre carrière. J’en ai commis plusieurs quand j’étais plus jeune. Il va sûrement comprendre un jour qu’il n’avait pas raison.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.