/news/politics

Trudeau devrait appeler Poutine, conseille l’ambassadeur russe au Canada

Le premier ministre Justin Trudeau devrait appeler le président russe Vladimir Poutine pour se faire rassurer sur les intentions de la Russie vis-à-vis de l’Ukraine, a conseillé le nouvel ambassadeur russe au Canada, Oleg Stepanov, dans une entrevue accordée au «Globe and Mail». 

• À lire aussi: Le Canada rapatrie les familles du personnel diplomatique en Ukraine

• À lire aussi: La Russie lance des manœuvres militaires près de l’Ukraine et en Crimée annexée

• À lire aussi: Biden n'a «pas l'intention» d'envoyer des troupes américaines ou de l'Otan en Ukraine

«Je suis à 100 % certain que mon président décrocherait le téléphone immédiatement», a assuré M. Stepanov en déplorant au passage que les deux leaders n’ont jamais eu la moindre rencontre bilatérale depuis la première élection de Justin Trudeau, en 2015.

Selon l’ambassadeur, le président Poutine pourrait profiter de cet appel pour assurer qu’il n’a aucunement l’intention d’envahir l’Ukraine, malgré le déploiement d’environ 100 000 soldats à la frontière.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est dit «extrêmement inquiet», lundi, vis-à-vis d’une potentielle invasion de cet ancien État satellite de l’ex-Union soviétique. Le Canada a d’ailleurs rappelé les familles de ses diplomates en poste en Ukraine, suivant ainsi ses principaux alliés qui ont fait de même, incluant les États-Unis et le Royaume-Uni.

Le Canada a déjà consenti un prêt de 150 millions $ à l’Ukraine la semaine dernière et le premier ministre doit faire le point sur d’éventuelles mesures d’aide supplémentaires en point de presse mercredi.

L’ambassadeur Stepanov a assuré que son pays ne compte pas passer à l’offensive, mais a laissé entendre en entrevue avec le «Globe» qu’à son avis, des politiciens ukrainiens pourraient chercher à déclencher les hostilités.

«Les préoccupations de mon gouvernement sont qu’il y a un parti pour la guerre à Kiev. Il y a des politiciens radicaux qui peuvent utiliser la situation actuelle, tendue, pour provoquer un conflit», a laissé entendre Oleg Stepanov en appelant le Canada à calmer les ardeurs de ces politiciens, qu’il n’a pas nommés.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.