/news/coronavirus

Assouplissements: «tout ça est très scientifique»

Les assouplissements annoncés par le premier ministre François Legault mardi semblent avoir été tirés au sort, et non décidés sur une base purement scientifique, croit Richard Martineau. 

• À lire aussi: Québec y va «mollo» dans son déconfinement

• À lire aussi: Sept choses à retenir du point de presse de François Legault

• À lire aussi: Assouplissements: une «claque au visage» des gyms et des spas

«Tout ça est très scientifique», ironise le chroniqueur lors de son intervention au Québec Matin, à LCN. 

Si les restaurants, les salles de spectacle, les cinémas et les activités sportives pour les jeunes sont désormais fixés sur leur sort, les bars, les gyms et les spas, eux, piétinent d’impatience. 

«Bien sûr que c’était une décision politique», lance Richard Martineau. 

Pour lui, le gouvernement a cédé devant la grogne et l’impatience démontrées par plusieurs restaurateurs dans les dernières semaines. 

«Pauvre M. Legault. Parce que là, on est sur le bord de la désobéissance civile. Ce qu’on a vu hier, c’était la pâtissière de Saguenay 1, le gouvernement 0. C’est elle qui a gagné», déclare-t-il. 

***Voyez la chronique complète de Richard Martineau dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.