/news/coronavirus

Convoi de camionneurs : Mélanie Joly ne veut pas d’un «6 janvier» canadien

La manifestation de vendredi à Ottawa ne fera pas reculer le gouvernement sur la question du passeport vaccinal, prévient la ministre fédérale Mélanie Joly.

• À lire aussi: Convoi vers Ottawa: le ministre des Transports «sûr» d’un événement pacifique

• À lire aussi: Convoi de camionneurs: une mobilisation qui divise

• À lire aussi: Vaccination des camionneurs: les PME s’inquiètent des problèmes d’approvisionnement

En entrevue à l’émission «Le Bilan», celle-ci a tenu à rappeler que le convoi parti de la Colombie-Britannique en direction de la capitale fédérale ne représente qu’un groupe marginal. 90% des camionneurs canadiens sont vaccinés, indique Mélanie Joly.

Et elle met en garde ceux qui vont manifester vendredi quant à d’éventuels débordements.

«Ce n’est pas vrai qu’on va accepter de la violence et qu’on va se faire prendre en otage», soutient la ministre Joly.

 Écoutez l'entrevue du président de Truck Stop Québec, Benoit Therrien, avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio: 

Cette dernière a qualifié de «complètement inacceptable» la sortie de Donald Trump Jr, le fils de l’ex-président américain, qui a donné son appui au convoi de camionneurs.

«On est conscient de ce qui s’est passé le 6 janvier 2021 aux États-Unis. Ce n’est pas vrai qu’on va voir ça ici», affirme Mélanie Joly.

 Écoutez Benoît Dutrizac et Mario Dumont au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio: 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.