/news/society

Les villes canadiennes veulent de l’aide pour le transport collectif

bloc RTC bus autobus trafic

Photo d'archives

Le caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), dont fait partie la mairesse de Montréal, Valérie Plante, demande au gouvernement fédéral de l’aide pour le transport collectif, estimant que son avenir est en péril. 

«La situation est urgente, et nous avons besoin d’un partenariat entre tous les ordres de gouvernement pour régler ce problème», est-il écrit dans la déclaration qu’ils ont envoyée.

Leur demande survient alors que plusieurs sociétés de transports, dont celles de Toronto, Montréal et Vancouver, font face à d’importants déficits. À la Société de transports de Montréal (STM), le trou actuel est de 43 millions $, malgré plusieurs coupures et réductions de service.

«Le gouvernement fédéral et les provinces doivent s’engager publiquement, le plus rapidement possible, d’assurer un soutien d’urgence aux opérations des systèmes de transports collectifs. L’avenir des transports collectifs du pays est en jeu», est-il indiqué dans la déclaration.

Les maires s’alarment que sans aide, ils seront forcés de couper «sérieusement» dans les services des sociétés de transport, mettant leur avenir et leur viabilité en péril.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.