/news/world

«Partygate»: 7 frasques de Boris Johnson qui ne passent pas inaperçues

Le premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, est dans la tourmente après plusieurs révélations par des médias britanniques selon lesquelles il a participé à plusieurs fêtes durant les confinements imposés par son propre gouvernement. Tour d’horizon du «partygate» :

• À lire aussi: «Partygate»: Boris Johnson sur la défensive en attendant les conclusions d'une enquête

1. «Bring your own booze» 

En tête de liste, le fameux «Bring your own booze party» (Apportez votre propre boisson) qui s’est tenu au Downing Street garden – résidence principale du premier ministre – lors du premier confinement en Angleterre au printemps 2020. Au moins 30 personnes auraient participé à l’événement, alors que les citoyens n’avaient pas le droit de quitter leur domicile, sauf pour des raisons essentielles.

2. Vins et fromages 

En mai 2020, Boris Johnson participe à une soirée vins et fromages, toujours au Downing Street garden. À ce moment, les mesures sanitaires interdisaient les rassemblements extérieurs de plus de deux personnes. Sur une photo publiée par «The Guardian», il est possible de voir le premier ministre en compagnie de son épouse et des membres de son personnel. Sur la défensive, Boris Johnson affirme qu’il était convaincu qu’il s’agissait d’un événement de travail, rapporte «BBC News».

3. Anniversaire 

En juin 2020, l’épouse de M. Johnson, Carrie, organise une fête-surprise pour souligner l’anniversaire du premier ministre. Une trentaine de personnes auraient participé à l’événement, selon «ITV News». Selon une porte-parole de Boris Johnson, le premier ministre aurait été présent au rassemblement pendant «moins de dix minutes». 

4. Fêtes de départ 

Le 13 novembre 2020, jour de la démission de Dominic Cummings, un haut conseiller du premier ministre, une fête «organisée» aurait eu lieu à la résidence principale de Boris Johnson. Le même mois, M. Johnson aurait également livré un discours durant un événement improvisé visant à souligner le départ d’une autre employée, Cleo Watson.

5. Un mois de décembre occupé 

En décembre 2020, Boris Johnson aurait participé à plusieurs rassemblements, dont une fête de bureau, un party de Noël à Downing Street, une fête du ministère des Transports et une autre du ministère de l’Éducation, entre autres.

6. Deuil royal 

Tandis que même la reine Elizabeth II devait vivre seule le deuil de son mari, le prince Philip, le bureau du premier ministre à organiser deux événements pour souligner le départ de collègues de travail la veille des funérailles du prince consort. Boris Johnson a présenté ses excuses à la famille royale. «Il est regrettable que [les événements] ont eu lieu durant cette période de deuil national», a indiqué Jamie Davies, porte-parole du premier ministre.

AFP

7. Vendredis vin 

Selon le tabloïde britannique «The Mirror», les employés de la résidence principale du premier ministre auraient tenu des soirées vin tous les vendredis soirs durant la pandémie. On ignore si Boris Johnson a participé à ces soirées, mais des sources indiquent qu’il aurait encouragé ses employés à se «défouler» en dépit des règles sanitaires.

Deux enquêtes, dont une policière, sont en cours au Royaume-Uni en lien avec ces rassemblements. Dans l’attente de la publication d’une de celles-ci, Boris Johnson a multiplié les excuses et les efforts pour défendre son intégrité.

- Avec l’Agence France-Presse, The Guardian, BBC News, ITV NEWS et «The Mirror»

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.