/news/politics

Un rapport gouvernemental accuserait la Chine d’espionnage au Canada

La Chine aurait été accusée d’espionnage et de tentative de manipulation de la communauté chinoise au Canada dans un rapport gouvernemental canadien qui s’est penché sur ces agissements, a rapporté Global News.

Selon le rapport obtenu par le média, le Bureau des affaires chinoises d’outre-mer (OCAO) serait allégué d’avoir essayé d’«influencer ou de manipuler» les membres de la communauté chinoise et d’utiliser des «tactiques coercitives» contre les dissidents.
Rédigé en mars 2020 par le Programme de filtrage pour la sécurité nationale de l’Agence des services frontaliers du Canada, ce document indique notamment qu’une «intimidation» des Chinois d’outre-mer aurait eu lieu «à tous les niveaux de la société».
«La gestion de leur comportement se fait par des mesures incitatives ou dissuasives, ainsi que par la collecte de renseignements, la surveillance et la subversion contre les communautés chinoises d’outre-mer», est-il possible d’y lire selon Global News.
«L’OCAO s'efforce de saper les individus identifiés comme des menaces pour le PCC (Parti communiste chinois), et il organise et surveille "les réseaux d'affaires, d'étudiants, culturels, médiatiques et politiques chinois à l'étranger"», est-il aussi statué dans le document.

Un rapport qui refait surface

Ce rapport a refait surface ces derniers jours lors d’une affaire judiciaire impliquant un ancien employé de l’OCAO, Yong Zhang, qui souhaitait immigrer au Canada et qui s’est vu refuser sa demande de résidence permanente.
La Cour fédérale a par ailleurs rejeté sa demande d’appel la semaine passée, affirmant que l’agent derrière le traitement de son dossier d’immigration avait «raisonnablement déterminé» qu’il y avait «des motifs raisonnables de croire que des informations étaient recueillies au Canada contre les communautés chinoises d’outre-mer».
L’avocate de l’ex-employé, Me Jacqueline Bonisteel, a de son côté avancé que son client aurait été membre de bas niveau d’une organisation qui aurait été accusée d’espionnage par le Canada, mais qu’il n’avait jamais été accusé de s’être livré personnellement à de l’espionnage.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.