/news/currentevents

Des millions de doses du plus puissant opioïde au monde saisies à Granby

En 2016, lors d’une saisie de carfentanyl, les agents de la Gendarmerie royale du Canada ont dû revêtir des combinaisons étanches tellement cet opioïde est puissant.

Photo d'archives

En 2016, lors d’une saisie de carfentanyl, les agents de la Gendarmerie royale du Canada ont dû revêtir des combinaisons étanches tellement cet opioïde est puissant.

Plusieurs dizaines de millions de doses du plus puissant opioïde au monde ont été retirées du marché noir dernièrement, alors que la Sûreté du Québec a saisi deux kilogrammes de carfentanyl à Granby.  

« Dans la rue, ils appellent ça le dropdead ou le tueur en série. Ça donne une idée de sa puissance », lance d’emblée Pierre-André Dubé, pharmacien-toxicologue à l’Institut national de santé publique du Québec. 

Cette drogue illicite est 100 fois plus puissante que le fentanyl, 4000 fois plus forte que l’héroïne et 10 000 fois plus intense que la morphine. L’équivalent d’un grain de sel est suffisant pour tuer un adulte en bonne santé. 

En 2018, une importante quantité de carfentanyl a été saisie par la police de Durham, près de Toronto.

Photo courtoisie, Police de Durham

En 2018, une importante quantité de carfentanyl a été saisie par la police de Durham, près de Toronto.

« C’est l’opioïde le plus puissant dans le monde, affirme M. Dubé. Comme elle est intégrée à d’autres drogues ou à de la poudre inerte, une petite erreur de dosage est mortelle. Les gens dans la rue deviennent des cobayes. »

Initialement conçu en laboratoire pour tranquilliser de gros animaux comme des éléphants ou des rhinocéros, le carfentanyl a été banni du Canada. Depuis 2016, certains trafiquants en importent illégalement.

À titre d’exemple, on voit ici la quantité mortelle d’héroïne, de fentanyl et de carfentanyl.

Photo courtoisie

À titre d’exemple, on voit ici la quantité mortelle d’héroïne, de fentanyl et de carfentanyl.

Criminel de carrière  

Michel Gizzy, 42 ans, a été arrêté par la Sûreté du Québec (SQ) dans le stationnement d’une station-service de Sainte-Adèle le 18 janvier. 

Tout indique que le criminel de carrière tentait de se cacher des policiers, qui avaient saisi quelques jours plus tôt à Granby les 2 kilos de carfentanyl sous forme de roches poudreuses brunes et beiges qu’il avait achetés. 

Ce type de saisie est plutôt rare au Québec, si bien qu’il s’agit de l’une des plus grosses de l’histoire.  

« Le trafic est beaucoup plus facile parce qu’avec une petite quantité, tu peux faire des millions de doses. C’est plus facile de cacher de petites quantités aux douanes », explique Jean-Sébastien Fallu, chercheur et professeur agrégé spécialisé en toxicomanie.

Pour le directeur général de l’organisme CACTUS, qui intervient notamment auprès des utilisateurs de drogues par injection et inhalation, cette saisie ne perturbera probablement pas du tout le marché de la drogue. 

« Le marché de la drogue est l’un des marchés les plus résilients dans le monde, explique Jean-François Mary. Deux kilos, c’est une goutte d’eau pour eux. Les saisies de drogue font partie du calcul de perte des revendeurs. »

Sur le darkweb  

Le Bureau du coroner n’a recensé que six décès où le carfentanyl avait été impliqué au fil des ans. Parmi ceux-ci, un père de famille aux prises avec des douleurs chroniques dont le pharmacien avait diminué la dose d’antidouleurs. 

L’homme a succombé à un arrêt cardiorespiratoire après avoir consommé des papiers buvards contaminés au carfentanyl qu’il avait achetés sur le darkweb afin de s’automédicamenter. 

 Écoutez l’entrevue de Jean-Sébastien Fallu, chercheur et professeur agrégé spécialisé en toxicomanie  

Situation préoccupante  

Après avoir eu vent d’hospitalisations et d’un décès liés au carfentanyl en mai dernier, la Direction régionale de santé publique de Montréal a émis un avis afin d’inviter la population à demeurer vigilante. 

« Cette situation préoccupante pourrait potentiellement entraîner une recrudescence de surdoses et de décès », indiquait le document. 

Bien qu’une intoxication au carfentanyl risque de nécessiter plusieurs doses, la naloxone demeure efficace en cas de surdose.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.