/news/law

Un ex-enseignant condamné pour voyeurisme

Un ex-enseignant de Saguenay, Louis Robichaud, prend le chemin de la prison pour 12 mois pour voyeurisme, harcèlement criminel et possession de pornographie juvénile.

Ce dernier était enseignant à l'école secondaire Riverside dans le secteur d’Arvida lorsqu’il avait été arrêté en février 2020. Une femme avait alors découvert qu'il avait installé une caméra dans sa salle de bain afin de l'espionner.

Puis, lors d’une perquisition à son domicile, es enquêteurs avaient aussi découvert une caméra dans sa propre salle de bain, ce qui lui permettait d'observer les visiteuses qui se rendaient chez lui. Louis Robichaud avait d’ailleurs accumulé de multiples fichiers visuels.

Son arrestation avait évidemment fait grand bruit et créé toute une commotion à l'école où il travaillait, puisque des policiers s’y étaient rendus durant l’enquête pour faire des vérifications.

«Un dossier qui recoupe du voyeurisme, du harcèlement criminel et de la possession de pornographie juvénile, c’est assez rare, a commenté l’avocat de Louis Robichaud, Me Charles Cantin. Il a fallu faire un travail important pour éviter le procès et trouver la meilleure suggestion pour satisfaire les intérêts de la justice.»

Devant le tribunal, l'accusé a présenté des excuses à ses victimes. Selon son avocat, il est repentant.

«Je pense qu’il est sur le chemin de la réhabilitation, indique-t-il. Il aura certaines problématiques à circonscrire et à parfaire, mais je pense que la justice a été bien servie.»

Après avoir purgé sa sentence, Louis Robichaud sera sous probation durant deux ans. Il devra suivre une thérapie avec un psychologue ou un sexologue. Son nom sera également inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.