/news/currentevents

L’usine Métal Pless de nouveau à la proie des flammes

Pour la deuxième fois en moins d'un an, l'entreprise Métal Pless de Plessisville a été touchée par un incendie et une partie du bâtiment est une perte totale.

Pas moins de 33 pompiers ont combattu les flammes jeudi pendant plusieurs heures.

Un tison de soudure ou de meulage se serait retrouvé dans la structure.

«Le tison est tombé dans la structure. Lorsque les débris ont commencé à tomber sur les mezzanines, il y avait du combustible, de l’huile hydraulique, de la peinture et du solvant. Cela s’est embrasé à l’intérieur du bâtiment », a décrit Robert Provencher du Service de la sécurité publique de Plessisville.

L'édifice de cette entreprise qui fabrique de l'équipement de déneigement a été agrandi plusieurs fois. Un défi pour les pompiers qui doivent faire face à de nombreuses couches de toitures.

«Si vous regardez sur le plan technique, à certains endroits, il y a quatre épaisseurs de toit. Lorsque nous travaillons, nous voulons dégager les premières couches, mais on ne se rend pratiquement jamais en bas», a avisé M. Provencher.

À son arrivée sur les lieux, le propriétaire de l'entreprise, Jimmy Vigneault, a été surpris par l’ampleur du brasier. Il s'est tout de suite mis à la recherche de solution pour éviter que ses employés ne se retrouvent au chômage.

«Nous avons une usine à Drummondville, deux autres à Asbestos, une à Laurierville ainsi que des sous-traitants. Nous allons relocaliser des travailleurs. Nous allons nous serrer les coudes. Heureusement, tous les serveurs informatiques ont été épargnés, » a souligné le propriétaire Jimmy Vigneault.

L'entreprise, dans le paysage de Plessisville depuis plusieurs années, emploie une centaine de personnes. La municipalité a assuré tout mettre en œuvre pour l'aider.

«Nous pouvons aider au niveau de l’urbanisme en faisant des plans. Également, nous pouvons contribuer avec le terrain. L’emplacement actuel est limité», a avancé Pierre Fortier, maire de Plessisville.

Les pertes sont évaluées à plusieurs millions de dollars. La vingtaine de travailleurs qui se trouvait sur place a pu être évacuée à temps.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.