/news/coronavirus

Fitzgibbon en faveur d’un élargissement du passeport vaccinal

Le passeport vaccinal devrait être étendu à d’autres commerces, selon le ministre Pierre Fitzgibbon.  

• À lire aussi: 10 points, dont un inattendu, du point de presse de François Legault

• À lire aussi: Loi 101 au cégep: l'idée n'est pas morte au sein du gouvernement Legault

• À lire aussi: C'est jour d'assouplissements au Québec

Le ministre de l’Économie a admis mardi que la contribution santé n’était visiblement pas le bon outil pour encourager les non-vaccinés à retrousser leur manche. 

«Je suis d’accord avec M. Legault qu’on est dans un mode plus de réconciliation. Le monde est tanné, moi je suis tanné, vous aussi probablement. Je pense qu’il aurait pu y avoir un mérite à cette taxe-là, mais l’inconvénient était peut-être plus grand que le mérite», a-t-il dit mardi. 

Selon lui, le passeport vaccinal est beaucoup plus utile pour convaincre les récalcitrants à recevoir leurs doses du vaccin. À l’heure actuelle, il est requis notamment dans les restaurants, les succursales de la SAQ, de la SQDC et les magasins à grandes surfaces.   

«Le passeport vaccinal, moi je pense qu’on devrait l’élargir, a-t-il insisté, en mêlée de presse à l’Assemblée nationale. Ça pourrait être tous les commerces. Le passeport vaccinal, moi je l’ai l’application, ce n’est pas si compliqué que ça!».  

Le ministre Fitzgibbon estime que cet outil est «moins coercitif» qu’une taxe. «Je pense que c’est un outil qui va probablement demeurer pour longtemps», a-t-il affirmé.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.