/news/coronavirus

Plan de déconfinement : des oppositions incohérentes?

Les réactions des partis d’opposition au plan de déconfinement du gouvernement Legault ont fait bondir Régine Laurent, jeudi.

• À lire aussi: Questions sur le maintien du passeport vaccinal et du masque

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Au moins 2 millions de Québécois ont eu la COVID depuis décembre

La collaboratrice de l’émission «Le Bilan», estime que plusieurs groupes parlementaires font des sorties incohérentes.

Régine Laurent dénonce notamment la proposition de lever l’urgence sanitaire rapidement. Il s’agit d’un non-sens pour elle, puisque si cette mesure était annulée, elle entraînerait la disparition d’une prime versée aux infirmières en raison de la pandémie.

«Il y a toujours bien des limites! C’est quoi l’urgence?», affirme Régine Laurent.

Cette dernière s’insurge également contre la demande du Parti libéral du Québec de nommer un groupe d’experts pour statuer sur le plan de déconfinement.

Mme Laurent rappelle que la décision du gouvernement du Québec s’appuie sur la santé publique, l’INSPQ et l’INESSS.

«Quand on demande d’avoir un autre groupe d’experts indépendants, c’est un désaveu de ces organismes-là. Et ça, je ne le prends pas», affirme Régine Laurent.

Elle juge également que les demandes des oppositions apportent de l’eau au moulin des complotistes et aux anti-mesures sanitaires.

«On a besoin, en ce moment, de cohésion. On est tanné, on parle de santé mentale et tout le monde est stressé. On n’a pas besoin que les oppositions viennent nous stresser davantage!», martèle Mme Laurent.

Cette dernière s’oppose aussi farouchement à l’abolition du passeport vaccinal et à la fin du port du masque obligatoire. Une telle décision donnerait raison à ceux et celles qui refusent le vaccin.

«La majorité de la population qui a suivi, qui s’est fait vacciner, qui a son passeport vaccinal et qui a des privilèges avec ce passeport vaccinal, on va leur dire : ‘’just too bad, les amis! Vous avez suivi, mais ça ne veut plus rien dire aujourd’hui.’’ C’est ça qui n’a pas de bon sens!», soutient Régine Laurent

En somme, si elle assure comprendre le rôle des oppositions, surtout en année électorale, Mme Laurent les invite à modérer leurs ardeurs.

«Pouvez-vous vous calmer un petit peu? Laissez-nous retrouver tranquillement nos contacts sociaux et nos sorties. Laissez-nous vivre ça», réclame Régine Laurent.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.