/news/coronavirus

Le «convoi de la liberté» accepte de quitter les quartiers résidentiels d'Ottawa

Le maire de la Ville d’Ottawa, Jim Watson, s’est entendu avec la présidente du «convoi de la liberté», qui a accepté que les manifestants quittent les quartiers résidentiels de la capitale fédérale au cours des prochains jours.

• À lire aussi: Siège à Ottawa: des enfants utilisés comme boucliers

• À lire aussi: «Convoi de la liberté» : une 17e journée de manifestations à travers le pays

• À lire aussi: Pont Ambassador: les derniers manifestants arrêtés

L’entente a été conclue à la suite de négociations directes entre la ville et les représentants du convoi.

Le maire d’Ottawa espère que les manifestants honoreront leurs engagements et que ce progrès offrira un répit aux citoyens de la capitale fédérale qui doivent composer avec le bruit et la pollution produite par les camions depuis 17 jours.

«Nous reconnaissons que ceci n’est pas une solution à long terme à cette occupation, mais c’est une première étape positive afin d’alléger l’impact du convoi sur le bien-être de nos résidents», a déclaré le bureau du maire.

Écoutez la revue de l'actualité de Philippe-Vincent Foisy et Alexandre Moranville-Ouellet sur QUB radio:

Dans sa réponse aux demandes de Jim Watson, la présidente du «convoi de la liberté», Tamara Lich, affirme avoir accepté de quitter les zones résidentielles afin de réduire la pression sur les citoyens. Néanmoins, elle souligne que la manifestation se veut pacifique et que plusieurs résidents et commerçants d’Ottawa les soutiennent depuis le début du mouvement de protestation.

«Nous avons établi un plan d’action pour consolider nos efforts de manifestation autour de la Colline parlementaire. Nous travaillerons fort au cours des 24 prochaines heures pour tenter de convaincre nos camionneurs. Nous espérons pouvoir commencer à déplacer des camions dès lundi», a affirmé Tamara Lich par voie de communiqué.

En échange de la collaboration des camionneurs, M. Watson s'est engagé à rencontrer les organisateurs du convoi pour discuter de leurs revendications.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.