/news/coronavirus

Siège à Ottawa: réactions à l'imposition de la Loi sur les mesures d'urgence

L’imposition de la Loi sur les mesures d’urgence dans le but de faciliter l’évacuation des manifestants suscite toutes sortes de réactions à Ottawa. 

• À lire aussi: Quelles répercussions pour les enfants au cœur des manifestations du «convoi de la liberté»?

• À lire aussi: Loi sur les mesures d’urgence: opposition unanime à l’Assemblée nationale

• À lire aussi: Siège à Ottawa: des groupes radicaux veulent déstabiliser le gouvernement

Du côté des militants anti-mesures sanitaires, la confiance qui règne depuis le début du siège, il y a maintenant plus de deux semaines, ne semble pas ébranlée malgré l’annonce du premier ministre. Les klaxons se font toujours entendre et le ravitaillement en essence continue.

«J'ai 56 ans, c'est pas aujourd'hui que je vais commencer à plier devant Trudeau», déclare un manifestant rencontré sur la colline du Parlement.

Un autre affirme: «J'ai des petits-enfants qui grandissent. Les voir partir à l'école et ils courent après avec une seringue, et ils reviennent traumatisés. Je suis prêt à aller en dedans pour ça.»

Certains opposants aux mesures sanitaires croient même que le gouvernement Trudeau fait fausse route en se dotant de pouvoirs supplémentaires.

«Il se tire une balle dans le pied, parce que plus il ne nous écoute pas, plus il prétend qu'on est des racistes, la suprématie blanche, l'extrême droite, plus le monde réalise qu'il est complètement à côté de la "track"», dit l’un d’eux, en parlant du premier ministre.

Réactions des habitants d’Ottawa 

Chez les résidents de la capitale fédérale, l’imposition de la Loi sur les mesures d’urgence soulève une vague d’optimisme.

«Enfin, il a fait quelque chose!» se réjouit une femme rencontrée sur le canal Rideau.

Plusieurs auraient toutefois préféré que le gouvernement montre les dents un peu plus rapidement.

Une Ottavienne témoigne: «Il était temps. Je travaille juste à côté des camionneurs, donc c'est sûr qu'il était temps que ça arrête de klaxonner. Je pense qu'il est temps qu'ils sortent».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.