/news/world

L’Ukraine n’a «pas peur» et va se «défendre» contre la Russie

L’Ukraine n’a «pas peur» et va se «défendre» contre la Russie, a affirmé mercredi le président ukrainien Volodymyr Zelensky, confronté depuis des semaines à la menace d’une attaque potentielle prêtée aux forces de Moscou.

• À lire aussi: Une invasion russe en Ukraine reste «possible», lance Joe Biden

• À lire aussi: Biden prévient qu'une invasion de l'Ukraine par la Russie fera grimper le prix de l'essence

• À lire aussi: Un diplomate russe recommande à l'Occident de se trouver «un bon médecin spécialiste de paranoïa»

«Nous n’avons peur d’aucun pronostic, nous n’avons peur de personne (...), car nous allons nous défendre», a déclaré M. Zelensky à Marioupol, ville située dans l’est de l’Ukraine, à proximité de la ligne de front avec les séparatistes prorusses soutenus par Moscou.

«Nous avons d’excellentes forces armées» et «nous sommes forts, car nous sommes ensemble, nous sommes Ukrainiens», a poursuivi le chef de l’État habillé en tenue militaire à l’occasion d’une «Journée de l’unité» décrétée ce mercredi, le jour évoqué par le renseignement américain comme début potentiel de l’invasion russe.

Plus tôt dans la journée, M. Zelensky avait assisté à des manœuvres de son armée près de Rivné, dans l’ouest du pays, au cours desquelles des armes antichars livrées par les Occidentaux ont notamment été utilisées pour la première fois.

«Je vous remercie de défendre notre État. Quand je vous regarde, j’ai confiance», a-t-il déclaré aux militaires présents.

Écoutez la chronique du spécialiste en politique américaine Luc Laliberté sur QUB radio:

Les Occidentaux s’inquiètent depuis des semaines des risques d’une attaque de l’Ukraine par la Russie, qui a massé plus de 100 000 soldats aux frontières de ce pays, une situation explosive au cœur de la pire crise avec Moscou depuis la fin de la Guerre froide.

Après des semaines d’escalade, la Russie, qui dément tout projet d’invasion, a annoncé mardi et mercredi le retrait d’une partie de ses troupes. Un recul que les Occidentaux ont dit ne pas avoir constaté dans les faits.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.