/news/culture

Début du tournage de Ru

Behind the scenes of movie shooting or video production.

Photo Adobe Stock

C’est dimanche que le réalisateur Charles-Olivier Michaud amorcera le tournage de Ru, l’adaptation cinématographique du roman à succès de Kim Thúy. La jeune actrice Chloé Djandji incarnera le personnage principal du film, aux côtés notamment de Karine Vanasse, Patrice Robitaille et Marie-Thérèse Fortin.

Le tournage de Ru se déroulera pendant une trentaine de jours en mars et en avril à Montréal et ses environs. Quelques jours de tournage sont également prévus en juin. 

La jeune actrice Chloé Djandji jouera le rôle principal de l’adaptation cinématographique de Ru.

Photo courtoisie

La jeune actrice Chloé Djandji jouera le rôle principal de l’adaptation cinématographique de Ru.

Scénarisé par Jacques Davidts (Les mecs), le film relatera le parcours de la jeune Thin, qui doit fuir le Vietnam avec sa famille au milieu des années 1970 pour échapper à la persécution. Après une dangereuse traversée en mer et un séjour dans un camp en Malaisie, Thin et sa famille débarqueront à Granby en plein hiver afin d’y entreprendre une nouvelle vie. 

La jeune actrice Chloé Djandji fera ses débuts à l’écran dans la peau du personnage de Thin, le rôle central du film inspiré par la jeunesse de Kim Thúy. Chantal Thuy et Jean Bui camperont ses parents, tandis que Xavier Nguyen et Olivier Dinh incarneront ses frères. 

Karine Vanasse campera la mère de la famille d’accueil.

Photo courtoisie

Karine Vanasse campera la mère de la famille d’accueil.

« Je suis tombée en amour avec ces acteurs, a confié Kim Thúy en entrevue au Journal, hier.

« J’ai vu les enregistrements vidéo de leurs auditions, et déjà, ils m’ont fait pleurer. Je ne peux pas imaginer comment je vais réagir en les voyant dans le film. »

Amitiés  

Patrice Robitaille compte également parmi les acteurs retenus pour le film.

Photo Chantal Poirier

Patrice Robitaille compte également parmi les acteurs retenus pour le film.

Pour donner vie à la famille d’accueil québécoise, le réalisateur Charles-Olivier Michaud a fait appel à plusieurs visages du cinéma québécois, dont Patrice Robitaille (le père), Karine Vanasse (la mère), Mali Corbeil Gauvreau (leur fille), Marie-Thérèse Fortin (la grand-mère) et Richard Fréchette (le grand-père).

Kim Thúy ne cache pas qu’elle souhaitait ardemment voir sa bonne amie Karine Vanasse jouer un rôle dans le film. L’actrice est l’une des premières personnes à l’avoir encouragée à coucher son histoire sur papier, à l’époque où elle travaillait comme restauratrice.

« Karine est à l’origine du texte, explique Kim Thúy. Elle m’a donné le cahier de notes dans lequel j’ai écrit Ru. Et c’est elle qui a apporté l’imprimante chez moi pour que j’imprime une première version du livre. Elle était là dès le début de l’écriture du roman. Je suis tellement contente qu’elle joue dans le film. »

Le producteur du film, André Dupuy, est aussi un ami de longue date de Kim Thúy. Ancien client régulier de son restaurant, il l’avait même aidée à trouver un éditeur à l’époque. Il a acquis les droits d’adaptation du roman peu de temps après sa publication, en 2009.

« Le livre a beau avoir été publié en 2009 et parler d’une réalité de la fin des années 1970, sa pertinence est toujours là, observe le producteur. Encore aujourd’hui, on cherche comment accueillir les réfugiés et il y a plein de valeurs qui viennent se confronter dans tout cela. Je pense qu’on a besoin d’un film comme celui-là pour se faire rappeler cette réalité. »

« Le film donne la parole à des gens qu’on n’entend pas souvent, comme les nouveaux arrivants, mais aussi à ceux qui les accueillent à bras ouverts, ajoute Kim Thúy. Je pense que la mission de ce film, c’est de mettre en avant cette gentillesse au quotidien. »


Publié en 2009, Ru s’est écoulé à plus de 520 000 exemplaires à travers le monde.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.