/news/law

Tamara Lich, la principale organisatrice du siège d'Ottawa, reste en prison

Tamara Lich, la principale organisatrice du siège d’Ottawa, restera en prison jusqu’à son procès.

Pour la juge Julie Bourgeois de la Cour de justice de l’Ontario, il s’agit de «maintenir la confiance dans l’administration de la justice». Elle a souligné qu’il y a «une possibilité substantielle» que l’accusée commette une autre offense si elle était libérée.

Arrêtée jeudi soir alors que débutait l’opération policière pour déloger les assiégeants de la capitale fédérale, Tamara Lich face à un chef d’accusation d’avoir conseillé à autrui de commettre un méfait.

Tamara Lich arrêtée

Joe Warmington / Twitter

C’est l’instigatrice de la campagne de sociofinancement qui a donné naissance au convoi. Elle est aussi depuis le premier jour le principal visage du mouvement.

Ex-travailleuse du secteur pétrolier, elle est une des fondatrices du Maverick Party, le parti séparatiste albertain, né du Wexit, qui réclame l’indépendance des provinces de l’Ouest.

Lich est aussi impliquée dans les Gilets jaunes et a été parmi les organisateurs d’une précédente tentative de paralyser Ottawa en camion : la manifestation United we Roll, en 2019, contre la taxe carbone.

Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault tous les jours dès 13h05 sur QUB radio:

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.